Premières mémorables

Nouvelle saison, nouvelle donne et envie de briller d’entrée de jeu. D’où, parfois, des premiers Grands Prix plutôt agités. Retour sur douze débuts de championnats inoubliables.

2 janvier 1967
Kyalami
Grand Prix
d’Afrique du Sud

Seuls les livres se souviennent encore de John Love. Et pourtant, ce Rhodésien 1 est l’auteur de l’une des plus belles pages de l’histoire de la F1 2. En 1967, sur le circuit de Kyalami, le pilote privé ne dispute que son neuvième GP 3. Pourtant, dès les qualifications il force l’admiration en signant le cinquième meilleur temps avec une Cooper-Climax.

En course, Love fait encore mieux. À la faveur des déboires 4 techniques de Jack Brabham, parti en pole 5, et de Jochen Rindt, il parvient à se maintenir à la deuxième place.

Puis, le leader, Denis Hulme, doit s’arrêter aux stands pour une réparation d’urgence de ses freins. John Love hérite alors de la première place et mène désormais confortablement la danse. Mais, à sept tours de l’arrivée, Love doit lui aussi passer aux paddocks 6 pour faire le plein. À l’époque, l’opération, réalisée à l’aide de bidons, est longue et laborieuse.

Finalement, Pedro Rodriguez sur Cooper-Maserati parvient à s’emparer de la tête de la course. Love inscrit la deuxième place à son palmarès – une performance extraordinaire pour un pilote privé.

9 janvier 1977
Buenos Aires
Grand Prix d’Argentine

Walter Wolf s’est fait rapidement un nom en Formule 1. En reprenant l’écurie 7 Hesketh, l’Austro-Canadien emmagasine beaucoup d’expérience en peu de temps.  Surtout des déceptions, d’ailleurs. Pour préparer la saison 1977, il embauche 8 un trio performant 9 composé de Peter Warr au poste de directeur, de l’ingénieur Harvey Postlethwaite et du pilote Jody Scheckter. D’entrée de jeu, la Wolf WR1 se montre à la hauteur à l’ouverture de la saison. Scheckter s’installe à la onzième place sur la grille de départ.

Mais personne n’ose encore imaginer la suite. Dans cette course chaotique 10, sous le soleil argentin, les favoris 11 tombent comme des mouches. James Hunt sur McLaren finit sa course dans les rails de sécurité. John Watson souffre d’ennuis de boîte 12. Le leader Carlos Pace (Brabham Alfa Romeo), victime d’un coup de chaleur, réduit la cadence et se fait cueillir par Scheckter qui décroche, avec sa voiture conçue par une équipe fraîchement réunie, une victoire surprenante. Une prouesse 13 qu’aucune écurie n’a pu recommencer.

L’Automobile magazine
Hors-série Formule 1, 2003.

1. Originaire de Rhodésie (Afrique du Sud).
2. Abréviation de Formule 1, course automobile.
3. Abréviation de Grand Prix.
4. Des problèmes techniques.
5. En première position, dans le vocabulaire des courses automobiles.
6. Sur les circuits automobiles, les espaces réservés pour faire le plein d’essence.
7. L’ensemble des coureurs représentant une même marque en sport automobile.
8. Il engage.
9. Les trois personnes qui ont donné des résultats particulièrement remarquables.
10. Marquée par des événements imprévus.
11. Les coureurs donnés comme pouvant gagner la course.
12. Des problèmes de boîte de vitesses.
13. Un exploit.

1. D’ENTRÉE DE JEU

1. Qu’est-ce qu’un magazine « hors-série » ?

2. Aidez-vous des intertitres pour préciser le sport dont il est question dans cet article.

3. Expliquez le titre de l’article à partir du chapeau.

2. AU CŒUR DU TEXTE

1. Lisez les textes puis, dans un tableau, indiquez pour chaque épreuve, la date, le pays et la ville où elle s’est déroulée.

2. Citez les noms des pilotes qui ont conduit ces voitures

3. a. Délimitez, dans chaque texte, la partie qui raconte la course.
b. À quoi sert le passage qui précède le récit ?

4. Le narrateur fait-il un récit complet des deux courses ou ne rapporte-t-il que les événements marquants ? Justifiez votre réponse.

5. Pourquoi la performance de John Love est-elle « extraordinaire » et la victoire de Jody Scheckter, « surprenante » ?

6. a. Relevez, dans la partie sur le GP d’Afrique du Sud, les mots du champ lexical du sport automobile.
b. Dans la partie sur GP d’argentine, précisez le temps dominant et sa valeur.

3. PARTIE D’ÉCRITURE

Dans la deuxième partie de son article, le journaliste rapporte les événements importants qui ont aidé le pilote Jody Scheckter à gagner la première course de la saison 1977.

Dans cette course chaotique, sous le soleil argentin, les favoris tombent comme des mouches. James Hunt su McLaren finit sa course dans les rails de sécurité. John Watson souffre d’ennuis de boîte. Le Leader Carlos Pace, victime d’un coup de chaleur, réduit la cadence et se fait cueillir par Scheckter qui décroche une victoire surprenante.

En vous inspirant de ce modèle, racontez, en un paragraphe de même longueur, les événements marquants d’une course automobile à laquelle vous avez assisté à la télévision ou sur un circuit automobile.

Article précédentLe champ lexical
Article suivantUne mère heureuse