apprendre une langue
apprendre une langue
Apprendre une langueBlogAméliorez votre mémoire d'apprentissage des langues de 4 façons simples

Améliorez votre mémoire d’apprentissage des langues de 4 façons simples

Nos souvenirs sont des outils essentiels pour apprendre une nouvelle langue.

Pourtant, il peut parfois sembler impossible de retenir tous les milliers de mots que nous essayons d’assimiler, ou même de se souvenir du nom de quelqu’un.

Alors, comment avoir une mémoire d’éléphant lorsqu’il s’agit d’apprendre une langue ?

Le secret consiste à entraîner votre mémoire à retenir davantage d’informations grâce à quatre astuces simples, un peu comme les culturistes entraînent leurs muscles à soulever des poids plus lourds.

1. L’exercice

Oui, la redoutable séance d’entraînement. Si vous vous entraînez déjà régulièrement, vous êtes en pleine forme (sans jeu de mots). Il s’avère cependant que l’exercice n’est pas seulement bon pour le corps. Il fait également des merveilles pour nos fonctions cérébrales. Certaines activités physiques – comme le racquetball ou la danse chorégraphiée – exigent de notre cerveau qu’il fasse preuve d’une grande concentration, et cette coordination augmente la capacité d’apprentissage.

Des études ont montré que les séances de cardio augmentent la taille de l’hippocampe. Il s’agit de la zone du cerveau associée à la formation de nouveaux souvenirs et à l’apprentissage. Par conséquent, lorsque nous apprenons une nouvelle langue, nous voulons maintenir cette zone du cerveau stimulée afin d’augmenter notre capacité à retenir le nouveau vocabulaire.

Il n’est pas nécessaire de se ruiner pour cela non plus ; tout ce qui vous fait transpirer un peu est utile. Cela inclut même les tâches ménagères. Vous pouvez donc faire du balayage, marcher d’un bon pas, rejoindre un groupe d’exercice ou simplement passer un peu de temps à la salle de sport. Veillez simplement à faire circuler votre sang !

Allez plus loin : Incorporez votre langue cible dans votre exercice.

Si l’exercice était toujours amusant, nous ressemblerions tous à Heidi Klum. Comme ce n’est généralement pas le cas, vous devez trouver quelque chose qui vous motive ou vous divertit vraiment. Pendant que vous vous entraînez, essayez de remplacer votre liste de lecture habituelle par de la musique ou un podcast dans votre langue cible.

Vous pouvez également écouter des clips vidéo, des films, des émissions de télévision, etc. dans votre langue cible pendant que vous vous entraînez. Des points bonus si vous réécoutez votre partie préférée de cette émission que vous avez regardée sur Netflix ou ce clip vidéo authentique que vous avez étudié sur le site ou l’application de FluentU.

FluentU prend des vidéos authentiques – comme des clips musicaux, des bandes-annonces de films, des nouvelles et des discours inspirants – et les transforme en leçons personnalisées d’apprentissage de la langue.

Vous pouvez essayer FluentU gratuitement pendant 2 semaines. Visitez le site web ou téléchargez l’application iOS ou Android.

P.S. Cliquez ici pour profiter de notre vente actuelle ! (Expire à la fin de ce mois.)

Après tout, écouter quelque chose que vous avez déjà entendu (ou regardé) est un excellent moyen de renforcer vos connaissances et de vous concentrer sur vos capacités d’écoute. Cela améliorera votre compréhension et vous aidera à ne pas penser à l’activité physique.

Vous pouvez également réaliser une vidéo d’entraînement dans votre langue cible. Une recherche sur YouTube est le moyen le plus rapide de mettre la main sur ces vidéos d’entraînement.

Allez encore plus loin : Apprenez le nom de l’équipement que vous utilisez ou des exercices que vous faites, ou commencez à compter vos répétitions à haute voix dans votre langue cible. L’exercice physique est l’activité idéale pour maîtriser des notions de base telles que le comptage et les ordres. Si vous vous entraînez régulièrement, essayez de raconter ce que vous faites dans votre langue cible, comme si vous dirigiez un cours d’exercice !

2. Mangez des aliments pour le cerveau

La nourriture ne sert pas seulement à nous maintenir en forme et à nous donner de l’énergie. Les aliments contiennent de nombreux nutriments essentiels au fonctionnement et au développement de notre cerveau. Les acides gras oméga-3, la vitamine E, l’anthocyanine, le sélénium et l’acide folique sont quelques-uns de ces nutriments vitaux.

Ils jouent tous un rôle différent dans l’amélioration des fonctions cérébrales, parmi d’autres choses merveilleuses qu’ils font pour notre corps. Consommés régulièrement, ces aliments peuvent contribuer à améliorer votre mémoire, ce qui peut vous aider dans votre apprentissage des langues.

Voici où vous trouverez ces nutriments :

  • Oméga-3 : Saumon, thon, noix, légumes à feuilles foncées, chou-fleur, courge
  • Vitamine E : noix du Brésil, noix de Grenoble, noix de cajou, graines de tournesol, beurres de noix, tahini
  • Anthocyane : baies et raisins, pommes, aubergines, oignons rouges, betteraves rouges.
  • Sélénium : Thon, morue, huîtres, noix du Brésil, avoine
  • Acide folique : Brocoli, légumes verts à feuilles sombres, avocat, haricots, lentilles, agrumes

Allez plus loin : Utilisez ces aliments dans le cadre de votre processus d’apprentissage des langues.

Pendant que vous faites le plein de ces délicieux aliments pour le cerveau, pourquoi ne pas dresser votre liste de courses dans votre langue cible ? Vous pouvez également créer un tableau/collage coloré des aliments à conserver sur votre réfrigérateur. Étiquetez tous les aliments dans votre langue cible et rendez le tableau très visuel. De cette façon, vous vous souviendrez de garder ces aliments en rotation sur votre liste d’épicerie, tout en ancrant le nouveau vocabulaire dans votre cerveau.

Allez encore plus loin : Essayez de suivre de nouvelles recettes dans votre langue cible en utilisant certains de vos aliments cérébraux. Vous apprendrez et goûterez à la culture en même temps. C’est une expérience d’immersion totale sans jamais avoir à quitter votre domicile.

3. Utilisez des moyens mnémotechniques

Les moyens mnémotechniques peuvent être un excellent moyen de se souvenir de nouveaux concepts ou d’un nouveau vocabulaire. L’un d’entre eux me vient à l’esprit : l’amusant « My Very Educated Mother Just Said Uh-oh ! Pas de Pluton », qui nous aide doublement à nous souvenir de l’ordre des planètes par rapport au soleil et du fait que Pluton n’est plus classée comme planète. Les moyens mnémotechniques peuvent aussi nous aider efficacement dans l’apprentissage des langues.

SACS. C’est le moyen mnémotechnique qu’utilisait mon professeur de français au collège lorsque nous apprenions à placer les adjectifs, un acronyme qui signifie « Beauté, Âge, Bonté, Taille ». C’est quelque chose que j’ai appris très tôt dans ma vie et dont je me souviens encore aujourd’hui. Même s’il peut sembler fastidieux d’inventer ces moyens mnémotechniques, le jeu en vaut la chandelle. Ils peuvent rester à jamais dans nos esprits, ce qui est exactement ce que nous voulons lorsque nous apprenons une nouvelle langue.

Les moyens mnémotechniques ne doivent pas toujours être des phrases ou des acronymes farfelus. Ils peuvent aussi être visuels, comme imaginer qu’un éléphant nommé Butterfly a des ailes de papillon à la place des oreilles. L’objectif est de créer des associations qui vous permettront de vous souvenir plus facilement des mots ou des règles de grammaire que vous apprenez, afin que vous puissiez vous en souvenir plus facilement.

Par exemple, le mot français pour « échelle » est ladder. Vous pouvez donc afficher l’image d’une échelle et imaginer un énorme coquillage coloré perché sur l’un de ses barreaux, car le mot échelle ressemble au mot anglais « shell » (coquillage). De nombreuses langues orientales fonctionnent particulièrement bien avec des moyens mnémotechniques, car leurs caractères ressemblent parfois à l’objet qu’ils désignent.

Poussons l’exercice un peu plus loin : Utilisez des moyens mnémotechniques pour apprendre le genre des noms.

Si votre langue cible comporte des noms sexués, utilisez des moyens mnémotechniques pour vous souvenir non seulement du sens du mot, mais aussi de son genre. Si l’on reprend l’exemple précédent, le mot « ladder » est féminin en français : l’échelle. Vous pouvez donc faire en sorte que votre échelle soit rose vif ou rouge dans votre image vivante, ou toute autre couleur que vous souhaitez associer aux noms féminins.

Comme il ne s’agit pas d’une science exacte, il se peut que les moyens mnémotechniques que vous trouverez soient un peu ridicules ou bizarres, et ce n’est pas grave ! Il s’agit de mémoriser le vocabulaire de la manière la plus facile pour vous. Personne ne peut voir ce qui se passe dans votre tête, alors allez-y.

4. Construire un palais de la mémoire

Un palais de la mémoire est techniquement un autre type de dispositif mnémotechnique, mais il fait appel à notre mémoire spatiale et nécessite un peu plus d’explications. C’est l’un des outils les plus utiles et les plus efficaces que nous puissions utiliser pour apprendre une nouvelle langue (ou pour tout ce que nous essayons de mémoriser). Bien que cela puisse paraître compliqué, il faut simplement s’y habituer.

Pour commencer à construire votre palais, il vous suffit d’afficher une image d’un lieu familier, comme votre maison, votre travail ou votre école. Ensuite, vous devez créer un plan d’étage. Si vous voulez commencer modestement, vous pouvez imaginer une seule pièce. Toutefois, si vous êtes prêt à relever un défi, vous pouvez imaginer l’ensemble de votre maison, de votre appartement, de votre salle de sport ou de tout autre endroit que vous pouvez vous représenter clairement dans votre esprit. Vous aurez ainsi plus d’endroits où placer vos souvenirs.

Votre carte peut être mentale ou vous pouvez en dessiner une. Il doit également y avoir un itinéraire clair d’une pièce à l’autre. Vous devez pouvoir vous déplacer librement d’une pièce à l’autre sans avoir à revenir en arrière, c’est pourquoi vous devrez peut-être abattre quelques murs (virtuels) dans votre palais. Ensuite, mémorisez votre palais en le parcourant du début à la fin.

Une fois votre palais mémorisé, vous devrez identifier les unités de stockage ou les stations numérotées. C’est là que vous placerez les mots ou les informations dont vous souhaitez vous souvenir. Vous créez littéralement des espaces dans votre mémoire où les mots iront, en utilisant les détails de votre palais, alors assurez-vous de vous souvenir de ces stations.

Une fois que votre itinéraire et vos stations sont clairs dans votre esprit, vous pouvez commencer le processus de stockage. Vous pouvez être aussi littéral ou créatif que vous le souhaitez. Par exemple, si vous apprenez le français, vous pouvez stocker le mot français pour « porte », la porte, juste à l’extérieur de votre porte d’entrée. La porte est similaire au mot anglais « port », vous pouvez donc peindre un bord de mer pittoresque sur votre porte d’entrée. Ou mieux encore, transformez toute votre cour d’entrée en un port avec des vagues déferlantes et des pêcheurs. Plus l’image est folle et vivante, plus vous vous en souviendrez facilement.

La prochaine fois que vous devrez mémoriser un nouveau mot ou un nouveau concept, placez le moyen mnémotechnique dans l’emplacement le plus proche de votre palais. Lorsque vous n’avez plus de place dans un palais, créez-en un nouveau, mais faites-le de manière à ce qu’il soit facile pour vous de vous en souvenir. Promenez-vous chaque jour dans votre palais pour ne pas l’oublier. Il fera bientôt partie de votre mémoire de travail, et votre esprit sera finalement capable de se rappeler la signification des mots sans les moyens mnémotechniques !

Allez plus loin : Visitez votre palais dans la vie réelle.

Si vous avez choisi un lieu réel auquel vous avez accès, vous pouvez vous entraîner dans votre palais de la mémoire en temps réel. Pendant que vous êtes physiquement dans l’espace que vous avez désigné comme votre palais de la mémoire, prenez le temps de renforcer les stations dans votre esprit afin de pouvoir vous en souvenir plus facilement pendant votre absence.

Remarquez tous les détails de votre palais actuel et cherchez de nouveaux endroits où stocker vos souvenirs. De temps en temps, au lieu de faire une promenade visuelle dans votre palais, faites une promenade réelle. Vous pouvez même placer des rappels visuels dans votre palais réel, comme une image d’un port sur la porte d’entrée de votre maison pour vous souvenir de la porte.

Bien que l’apprentissage d’une nouvelle langue soit toujours un défi, ces petites étapes peuvent complètement relancer votre mémoire. Avec une mémoire aiguisée (et un corps sain !), vous serez dans la meilleure position possible pour exceller et atteindre vos objectifs d’apprentissage linguistique.

Et encore une chose…

Si vous aimez l’idée d’apprendre à votre propre rythme depuis le confort de votre appareil intelligent avec un contenu linguistique authentique et réel, vous aimerez utiliser FluentU.

Avec FluentU, vous apprendrez de vraies langues – telles qu’elles sont parlées par des locuteurs natifs. FluentU a une grande variété de vidéos comme vous pouvez le voir ici :

français

FluentU propose des légendes interactives qui vous permettent de cliquer sur n’importe quel mot pour voir une image, une définition, de l’audio et des exemples utiles. Le contenu en langue maternelle est désormais à portée de main grâce aux transcriptions interactives.

Vous n’avez pas compris quelque chose ? Revenez en arrière et réécoutez. Un mot vous a échappé ? Passez votre souris sur les sous-titres pour afficher instantanément les définitions.

espagnol

Vous pouvez apprendre tout le vocabulaire de n’importe quelle vidéo avec le « mode d’apprentissage » de FluentU. Balayez vers la gauche ou la droite pour voir plus d’exemples pour le mot que vous apprenez.

chinois

Et FluentU garde toujours une trace du vocabulaire que vous apprenez. Il vous donne une pratique supplémentaire avec les mots difficiles et vous rappelle quand il est temps de réviser ce que vous avez appris. Vous obtenez une expérience vraiment personnalisée.

Commencez à utiliser le site web FluentU sur votre ordinateur ou votre tablette ou, mieux encore, téléchargez l’application FluentU sur iTunes ou Google Play. Cliquez ici pour profiter de leur promotion actuelle ! (Expire à la fin de ce mois.)

À découvrir
À découvrir