Les verbes de parole liste, verbes de dialogue, verbe de parole liste

Ils ne ménagèrent pas le malheureux qui écumait de rage.
Par Allah, que vous ai-je donc fait pour que vous me frappiez ainsi ? hurla-t-il.
Pauvre homme, s’apitoya un des clients, il n’est pas conscient de sa folie.
Qui vous a dit que j’étais fou ? protesta le tailleur.
Djeha, répondirent les clients.
Maudit apprenti, qui t’a raconté que ton patron était fou ?
Et toi, qui t’a raconté que Djeha n’aimait pas les pâtisseries ?

Mille Ans de contes arabes, choix et adaptation de Jean MUZI, Milan.

1. Relevez les verbes qui expriment la manière dont sont rapportées les paroles.

2. À l’aide du dictionnaire, précisez le sens des verbes « hurler », « s’apitoyer », « protester ».

3. Lisez à voix haute les répliques en tenant compte du sens de ces trois verbes.

4. Proposez deux verbes de parole qui pourraient indiquer la manière dont sont dites les deux dernières répliques.

1. Mise au point

Pour annoncer les paroles des personnages, de nombreux verbes, plus précis, peuvent remplacer le verbe « dire ».
Certains verbes renseignent sur la manière de s’exprimer du personnage. Ex. Je le hais, grommela-t-il.
D’autres verbes organisent le dialogue. Ex. Nous allons nous battre, annonça-t-il.

VERBES QUI ORGANISENT LE DIALOGUE

Commencer le dialogue :annoncer , commencer, affirmer, déclarer, etc.
Poursuivre ou arrêter le dialogue :ajouter, reprendre, répéter, précisez, expliquer, interrompre, couper, etc.
Terminer la conversation :conclure,  achever, etc.
Poser des questions :demander, interroger, questionner, se renseigner, s’informer, etc.
Répondre aux propos ou aux questions :répondre, répliquer, riposter, etc.
Donner des ordres :ordonner, commander, exiger, etc.
Se parler à soi-même :réfléchir, se dire, songer, etc.

VERBES QUI RENSEIGNENT SUR LA MANIÈRE DE DIRE

Voix forte :crier, s’écrier, hurler, s’égosiller, s’exclamer, proclamer, vociférer, appeler, etc.
Voix faible :murmurer, soupirer, chuchoter, souffler, etc.
Voix sans clarté :bégayer, bafouiller, marmonner, balbutier, etc.
Expression d’une réaction :approuver, prétendre, affirmer, avouer, admettre, prier, supplier, s’étonner, se plaindre, menacer, souhaiter, regretter, se moquer, protester, rire, etc.

Le ton peut aussi être précisé par un adverbe, un complément circonstanciel de manière ou un gérondif (participe présent précédé de « en »). Ex. Elle lui dit doucement : « N’aie pas peur. »
Il lui répondit d’un ton brusque : « Va-t-en. » « Je t’aime », dit-elle en rougissant.

2. EXERCICES

1. Lisez ce texte puis répondez aux questions.

Lire aussi :  Les mots et leurs sonorités

Le chacal ouvrait la marche. Il se retournait souvent pour surveiller la chèvre, car il craignait qu’elle ne prît la fuite. Il finit par s’arrêter.
Je t’ai vu sourire, lui dit-il, tu te moques de ma démarche.
Pas du tout ! protesta la chèvre.
Je préfère que tu passes devant.
La chèvre précéda le chacal. […] Le chacal était si affamé qu’il maîtrisait de moins en moins son envie de dévorer la malheureuse.
Tout à l’heure, tu te moquais de moi et maintenant tu m’envoies de la poussière dans les yeux, grogna-t-il.
Tu me cherches de mauvaises querelles, répliqua la chèvre.
Je vais te dévorer !

Jean MUZI, Mille Ans de contes arabes, Milan.

a. Relevez les verbes qui indiquent la parole.
Quelles précisions apportent-ils ?
b. Précisez le ton sur lequel sont dites les répliques rapportées par les verbes « dit-il » et « répliqua-t-il ».
c. Proposez un verbe indiquant la parole pour la dernière réplique.

2. Trouvez un verbe de parole pour les répliques suivantes. Écrivez chaque fois, en une ou deux lignes, la suite du récit.

« Tu me fais peur,  »
« Je serai là pour ton anniversaire,  »
« Je t’aime, je ne peux pas vivre sans toi,  »
« Salut ! c’est moi !  »
« Tu verras, je me vengerai, et très vite,  »

3. Écrivez ce qu’a dit chacun des personnages en tenant compte des propositions incises données.

« , admit-il avec courage. »
« , annonça-t-elle triomphalement. »
« , supplia l’orphelin. »
« , avoua-t-il enfin. »
« , ajouta-t-il rageusement. »
« , déclara-t-elle en riant. »

Lire aussi :  C est quoi un champ lexical ? qu est ce que c est un champ lexical ?

4. Dans ce texte, les verbes de parole ont été supprimés. Les voici dans le désordre et à l’infinitif, retrouvez leur place et conjuguez-les au passé simple.
Cracher – faire révéler – renseigner – reprendre – conclure.

« Petite Neige a été Kidnappée, Giquette entre deux soupirs. » Le rouquin resta imperturbable. « Ah, c’est donc ça !
– Oui, c’est ça ! lui Vladimir. Ce n’est pas suffisant ?
– À quelle heure ? Stanislas sans relever l’insolence de la réponse. »
Giquette, encore, le  :
« Trois heures et demie, quatre heures
– Il faut faire quelque chose, -il sans abandonner son calme. »

J. P. GIRARD, Petite Neige et sa tribu, Hachette.

5. Vous voulez demander à vos parents la permission de sortir ce soir.

Reproduisez la conversation que vous avez avec eux. Employer les verbes de parole suivants :
S’écrier – répliquer – rétorquer – prier – interroger – grommeler – conclure.

Lire aussi :

error: Content is protected !!