Les mots et leurs sonorités

1. Les sons

a. Adolescent
b. Chiffre
c. Commencent
d. Aisément
e. Hyperexcitabilité

1. Prononcez ces mots en distinguant clairement les divers phonèmes (sons) qui les composent.

2. Combien y a-t-il de sons (phonèmes) dans chacun de ces mots ?

3. En vous servant des signes de l’alphabet phonétique que vous pouvez trouver dans votre dictionnaire ou dans un manuel de langue, essayez de transcrire ces mots. Le nombre de phonèmes est-il le même que le nombre de lettres (graphèmes) ?

4. Combien y a-t-il de phonèmes français ? Comparez avec les phonèmes de votre langue maternelle (ressemblance, différence).

a. Mise au point

Les sons qui organisent la langue française sont au nombre de 37.
Un son peut avoir plusieurs graphies. Ex. [K] : Kimono – capitaine – coq – quantité – orchestre.
Certains mots dont la prononciation est la même peuvent s’écrire différemment. Seul le sens du texte peut en décider. Ex. L’attente – la tante – la tente.

2. Les homonymes

La grasse matinée désorganise les rythmes du sommeil, mais elle peut parfois s’imposer comme le seul moyen de combler cette dette en sommeil permanente. Conclusion ? N’hésitez pas à les laisser dormir le week-end : on récupère une dette de sommeil deux fois plus vite que le sommeil perdu.

Santé magazine, n° 326,
Février 2003.

Cherchez d’autres façons d’écrire les mots soulignés. Quel autre sens ont ces mots quand ils sont écrits différemment ?

a. Mise au point

Les homonymes sont des mots qui se prononcent ou s’écrivent de la même façon et qui ont un sens différent. Ex. Le pain est bon pour la santé. Les pins couvrent nos montagnes.
Certains homonymes se prononcent de la même façon mais s’écrivent différemment.
Ex. La mère de mon ami habite au bord de la mer.
D’autres s’écrivent de la même façon et se prononcent différemment.
Ex. L’enfant est content. Ils content une histoire.
D’autres se prononcent et s’écrivent de la même façon.
Ex. Il a cassé le vase. Ces petites bêtes vivent dans la vase.

3. Les paronymes

Le médecin lui a prescrit de nombreux médicaments. Il lui a également proscrit tous les aliments trop gras.

Deux mots se ressemblent dans ce texte. Lesquels ? Qu’est-ce qui les différencie ? Quel est le sens de chacun ? Que faut-il faire pour ne pas les confondre ?

a. Mise au point

Les paronymes sont des mots qui se ressemblent beaucoup, à la fois par la ponctuation et l’écriture, mais dont le sens est différent. Ex. Infecté – infesté.

4. EXERCICES

a. Les sons

1. Combien y a-t-il de lettres et de sons dans les mots suivants ? Essayez de les transcrire avec l’alphabet phonétique.
Dormir – manque – enquête – horaire – hygiène – vie.

b. Les homonymes

2. Donnez les sens des homonymes soulignés.

1. Il fait ses comptes. Le comte est parti. C’est un conte pour l’enfant.
2. Le mousse du navire n’a que onze ans. La mousse a envahi le jardin.
3. Elle est entrée au couvent. Les poules couvent.
4. Sa mère est maire d’un village près de la mer.
5. Mon père est parti. Soulignez les nombres pairs. Il me faut une paire de bas. Il a les yeux pers. C’est un pair de France.

3. Complétez avec les homonymes qui conviennent : rai – raie -ré – rets – rez.

1. Elle a utilisé le peigne pour faire la de ses cheveux.
2. Ceci est un do et pas un .
3. Le pigeon se débat dans les .
4. Sous la porte passait un de lumière.
5. Il habite au -de-chaussée.

4. Complétez avec les homonymes qui conviennent : coups – coûts – cous.

1. Il a reçu plusieurs de poing.
2. J’ai jeté tous les de poulet.
3. Les de ces livres sont trop élevés.

5. Écrivez des phrases avec des homonymes des mots suivants.
Tâche – saut – on – somme – balade – quel – encre – livre – moule.

6. Rédigez un texte court, sous forme de dialogue amusant, à partir des homonymes suivants.

1. Poids – pois – poix.
2. Taie – thé.

c. Les paronymes

7. Rayez le mot qui ne convient pas.

1. Ce n’est pas ma faute. Ce sont ses gestes qui m’ont (conduit / induit) en erreur.
2. Son père lui (infligeait / affligeait) souvent de sévères corrections.
3. Il a (immigré / émigré) mais il regrette amèrement son pays.
4. À la fin de l’année ils font un (inventaire / éventaire) de tous les livres.
5. Quand je suis enrhumée, ma mère me prépare des (effusions / infusions) de verveine.

8. Écrivez une histoire.
a. Choisissez un couple de paronymes et imaginez une histoire.
Contacter et contracter décerner et discerner explorer et exploser.
b. Imaginez une histoire qui aura pour titre : « Bouche de miel, bouche de fiel ».

Article précédentLa forme passive
Article suivantBien manger pour rester jeune