Adverbes de liaison, les mots de liaisons, mot de liaisons

Pour relier entre eux les groupes de mots, les propositions, les phrases et les paragraphes, on emploie des mots de liaison de diverses natures. Ces mots assurent la cohérence de la phrase ou du texte.

1. Les prépositions

Des pans de forêt seront rayés de la carte. Des milliers d’espèces d’animaux et de plantes pourraient rejoindre les mammouths et les dinosaures dans les musées.

Laure SCHALCHLI, Science et Vie Junior,
N° 162, mars 2003.

1. Quel est le rôle des mots soulignés ?

2. Quelle est la nature de ces mots ?

3. Quels compléments introduisent-il ?

a. Mise au point

Les prépositions (à, de, pour, sans, etc.), les locutions prépositives (à côté de, etc.) et les articles contractés (à + le = au) relient :
– un nom et son complément. Ex. Les arbres (nom) de la forêt (complément de nom)
– un adjectif (ou participe passé) et son complément. Ex. Une forêt vulnérable (adj.) à son ennemi (complément)
– un verbe et son complément. Ex. Les flammes libèrent (verbe) dans l’atmosphère (complément circonstanciel)

2. Les conjonctions de coordination

Au sud et à l’est, il ne restera plus que des îlots intacts, séparés par des zones déboisées ou très abîmées.
S’il se réalisait, un tel scénario serait dramatique, pas seulement pour l’Amazonie, mais pour toute la planète. Car, […] en ouvrant des clairières dans la forêt, l’homme la rend plus vulnérable.

1. Quel est le rôle des mots soulignés ?

2. Quelle est leur nature ?

3. Quel est le sens de chacun de ces mots ?

a. Mise au point

Les conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car relient des mots, des groupes de mots, des propositions de même nature et fonction.
Elles peuvent aussi relier deux phrases.
Elles établissent des relations logiques entre ces éléments (addition, cause, conséquence, etc.)
Ex. Il faut fermer les aéroports (nom) et (addition) les ports (nom).
On a ouvert (verbe) des routes mais (opposition) on a détruit (verbe) les forêts. Car (cause) seul le profit compte.

3. Les mots subordonnants

S’il se réalisait, un tel scénario serait dramatique. Des milliers d’espèces d’animaux et de plantes qu’on ne trouve nulle part ailleurs pourraient rejoindre les dinosaures dans les musées.

Lire aussi :  Phrase avec COI, phrase avec un COI, phrase COI, phrase avec un COD

1. Ces deux phrases sont-elles simples ou complexes ?

2. Quelle est la nature des propositions qui les composent ?

3. Quels sont la nature et le rôle des mots soulignés ?

a. Mise au point

Les pronoms relatifs relient la subordonnée à son antécédent.
Ex. Il faut améliorer la condition des personnes qui vivent dans la misère.
Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée conjonctive à une proposition principale.
Ex. Quand on détruit la forêt (proposition subordonnée circonstancielle de temps), on détruit la Terre.

4. Les adverbes

D’abord, des milliers d’espèces d’animaux pourraient rejoindre les dinosaures dans les musées. Enfin, c’est tout le climat qui pourrait être chamboulé.

À quoi servent les adverbes soulignés ?

a. Mise au point

Les adverbes peuvent établir une chronologie (adverbes de temps).
Ex. Aujourd’hui on déforeste. Demain on reboisera.
Les adverbes peuvent organisez une description.
Ex. Ici la forêt a été détruite. , elle a été reboisée.
Les adverbes peuvent organiser une explication, un raisonnement, un argument.
Ex. Certes de bonnes routes aideraient à combattre les trafiquants. Cependant, elles

5. EXERCICES

1. Relevez les mots de liaison qui servent à organiser ce texte. Puis classez-les dans un tableau.

Des mains propres
Lève-toi les mains, te répète-t-on sans cesse.
Mais, pourquoi ?
Tes mains sont la partie de ton corps la plus exposée car avec elles tu touches tout : les rampes d’escalier, l’argent, les poignées des portes et toutes sortes d’objets porteurs de microbes et de virus.
Or, lors de tous ces gestes banals, des milliers de microbes se collent sur ta peau et à l’intérieur de tes ongles. Si tu portes tes mains qui sont sales à ta bouche, ces microbes pénètrent dans ton organisme. Ils peuvent alors te rendre malade. Ensuite tu peux à ton tour transmettre ta maladie à un camarade.
Quand tu te laves les mains, tu évites donc la propagation des microbes. Pourtant, seulement six personnes sur dix se lavent les mains avant de manger.

Lire aussi :  Les modes impersonnels

2. Lisez ce texte puis répondez aux questions.

La chaîne alimentaire
Dans un écosystème, tous les êtres vivants sont reliés entre eux par un formidable réseau alimentaire.
Les végétaux sont broutés par les animaux herbivores, qui eux-mêmes sont mangés par les carnivores. C’est la chaîne alimentaire. Mais ce n’est pas tout : les feuilles mortes ou les cadavres d’animaux sont décomposés par des fossoyeurs – bactéries, champignons, insectes – et transformés en humus qui enrichit le sol et nourrit les végétaux. En chassant, les carnivores régulent le nombre d’herbivores. Donc quand une espèce de prédateurs disparaît, les herbivores se multiplient et ravagent les végétaux.

a. Relevez les phrases passives. Quelle préposition introduit le complément d’agent ?

b. Relevez les pronoms relatifs. À quel antécédent sont-ils reliés ?

c. Relevez les conjonctions de coordination. Que relient-elles ?

d. Relevez trois compléments du nom. Par quelle préposition sont-ils reliés au nom ?

e. Relevez une subordonnée conjonctive. Par quelle conjonction est-elle introduite ? Quelle circonstance exprime-t-elle ?

3. Lisez cet extrait puis répondez aux questions.

Autrefois, vivait dans les îles de l’océan Indien un oiseau dodu qui ne savait ni voler ni se cacher. Plus tard, au XVIIe siècle, le « dodo » a disparu à cause des marins venus d’Europe qui adoraient sa chair.

a. Relevez deux adverbes. Quel est leur rôle ?

b. Relevez un complément circonstanciel de lieu, un complément circonstanciel de cause. Par quels mots sont-ils reliés au verbe ? Quelle est la nature de ces mots ?

c. Relevez deux subordonnées relatives. Quel mot les introduit ?

d. Relevez trois articles contractés. Comment la contraction s’est-elle faite ?

Lire aussi :  Progression a theme constant, à thèmes dérivés, lineaire, thématique

e. Relevez une conjonction de coordination.

4. Complétez avec des conjonctions de coordination ou des adverbes.

1. Je préfèrerais que tu fasses des études de médecine puisque l’écologie te passionne que soigner les gens ne t’intéresse pas, fais ce que tu veux.
2. Il n’a jamais pratiqué la classe la pêche. son père est un chasseur qui ne rêve que gibier et cartouches.
3. Il ne fait pas de bruit pour ne pas effrayer les oiseaux ceux-ci se méfient. ses intentions sont pacifiques.

5. Complétez les phrases suivantes avec des conjonctions de subordination ou des adverbes.

1. Ils ont défendu l’usage de pesticides ceux-ci nuisent à la santé les paysans continuent à en répandre.
2. Il n’y a plus d’oiseaux dans nos campagnes, c’est on a interdit la chasse.
3. les engrais sont utilisés en grande quantité, ils deviennent dangereux ; ils sont utilisés à bon escient, ils sont utiles.

6. De nombreux paysages de votre pays sont défigurés par des déboisements sauvages, des carrières, des dépôts d’ordures pestilentielles. Décrivez un de ces paysages en utilisant des mots de liaison divers pour organiser votre description.

7. Vous avez décidé, avec un groupe de camarades, de nettoyer une plage. Racontez ce que vous avez fait. Utilisez des mots de liaison pour indiquer les différents moments de votre action écologique.

Lire aussi :

La situation d énonciation exercices, denonciation, d enonciation

Un énoncé est un message émis oralement ou par écrit. Pour comprendre un énoncé, il faut savoir : qui parle ? à qui ? quand ? où ?

Reprise nominale exemple, les reprises nominales et pronominales

Pour progresser, un texte présente des éléments déjà connus et des éléments nouveaux. Les éléments importants sont repris dans le texte ...

Progression a theme constant, à thèmes dérivés, lineaire, thématique

Pour qu’un texte soit cohérant, il faut que ses phrases s’enchaînent logiquement et qu’une progression assure sa continuité. Pour comprendre...

Les temps du récit au passé, le temps du récit imparfait passé simple

Dans un récit, pour évoquer une action passée, on utilise les temps du passé. L’utilisation de ces temps indique que le récit se situe ...
error: Le contenu est protégé !!