Les formes de phrases

1. Les phrases affirmatives ou négatives

Trois adolescents sur quatre ne dormiraient pas assez. […]
Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène. D’abord, les ados vivent à l’âge des grandes questions sans réponse. Ce qui ne se vit pas toujours sans angoisse. […]
N’hésitez pas à les laisser dormir le week-end.

Santé magazine, n° 326,
Février 2003.

1. À quel type de phrase appartient chacune des phrases de cet extrait ? Justifiez vos réponses.

2. Parmi ces phrases, lesquelles sont à la forme négative ? Qu’est-ce qui vous a permis de répondre ?

3. À quelle forme sont les phrases qui ne contiennent pas de négation ?

4. Peut-on mettre les phrases interrogatives suivantes à la forme négative : « Les adolescents dorment-ils assez ? », « Tu dors déjà ? »

a. Mise au point

Une phrase est affirmative (ou positive) lorsqu’elle affirme quelque chose et qu’elle ne contient aucune marque de négation.
Ex. Les ados ont-ils tendance à veiller ? (phrase interrogative et affirmative)
Une phrase est négative lorsqu’elle contient une négation composée généralement de deux éléments :  « ne… pas », « ne…jamais », « ne…plus »,  « ne… personne », « ne…rien », etc.
Ex. Les adultes ne surveillent pas assez le sommeil des jeunes.
La négation peut se combiner avec tous les types de phrases.
Le choix de la forme négative modifie le sens de la phrase.
Ex. Je chante en travaillant. Je ne chante pas en travaillant.

2. Les phrases actives ou passives

Une enquête a été menée par l’Inserm sur le sommeil des jeunes. Elle a relevé qu’ils ne dormaient pas assez.

1. Relevez les sujets grammaticaux de chacune des phrases.

2. Dans quelle phrase l’action exprimée par le verbe n’est-elle pas accomplie par le groupe sujet ? Qui fait l’action dans cette phrase ? Quelle fonction grammaticale occupe le groupe qui fait l’action ?

3. Réécrivez cette phrase en changeant l’ordre des groupes fonctionnels.
Commentez la nouvelle structure de cette phrase. Qu’est-ce qui a changé dans la forme et dans le sens ?

a. Mise au point

Une phrase est à la forme active quand le sujet accomplit l’action exprimée par le verbe.
Ex. Cet adolescent (Sujet) a cumulé dix heures de retard de sommeil (C.O.D).
Une phrase est à la forme passive quand le sujet subit l’action exprimée par le verbe. Dans ce cas, l’action est faite par le groupe complément d’agent.
Ex. Dix heures de retard (Sujet) ont été accumulées par cet adolescent (Complément d’agent).

3. Les phrases personnelles ou impersonnelles

Il n’a pas mis son manteau. Il pleut dehors. Il reste un parapluie dans le placard.

1. Que représente le sujet « il » dans chaque phrase ?

2. Quel est le sujet logique de la troisième phrase ?

a. Mise au point

Une phrase personnelle a pour sujet un G.N. ou son équivalent.
Ex. Les ados doivent dormir.
Une phrase impersonnelle commence par le pronom « il », qui ne représente rien ni personne.
Ex. Il est évident que les ados doivent dormir.

4. Les phrases emphatiques

a. Les programmes scolaires sont lourds pour les adolescents.
b. Les programmes scolaires, ils sont lourds pour les adolescents.
c. Ce sont les programmes scolaires qui sont lourds pour les adolescents.

1. Lisez ces phrases à voix haute et comparez-les.

2. Dans lesquelles a-t-on mis en relief un des groupes constituants ? Par quels procédés ?

3. Écrivez la phrase a. en mettant cette fois en relief « les adolescents ».

a. Mise au point

Une phrase est emphatique lorsque l’un de ses constituants est mis en relief par l’émetteur.
Ex. Je sais quoi faire pour eux. Moi, je sais quoi faire. C’est moi qui sais quoi faire.
Cette mise en relief peut se faire :
– par détachement. Le ou les mots détachés sont séparés du reste de la phrase par une ou deux virgules, et sont annoncés ou repris par un pronom ;
– à l’aide des présentatifs « c’est », « voici », « il y a » suivis de « qui », « que », « dont ».
Ex. Ses parents, il faut les avertir ! Ce sont ses parents qu’il faut avertir !

5. EXERCICES

a. Les phrases affirmatives ou négatives

1. Quel est le type de chacune des phrases de ce texte ? Leur forme est-elle négative ou affirmative ?

N’oubliez pas que vous n’avez qu’un cœur pour toute la vie. La plupart des maladies cardiaques ont pour origine de mauvaises habitudes. Aussi, il est très important d’observer certaines règles d’hygiène très simples :
suivez un régime alimentaire pauvre en graisses et riche en légumes et en fruits ;
essayez d’avoir un rythme de vie calme ;
faites de l’exercice physique.
Est-ce un régime difficile ? Votre cœur sera mieux protégé par un rythme de vie raisonnable que par tous les médicaments du monde.

2. Quel est le type de chacune des phrases de ce texte ? Leur forme est-elle négative ou affirmative ?

Qu’est-ce qu’une cellule ? Ne peux-tu pas répondre ? Eh bien, lis ce qui suit.
Une cellule a trois fonctions de base. Elle doit se nourrir en absorbant des aliments dissous ou en capturant des substances solides. Elle se reproduit en se divisant en deux. Elle entre en contact avec les autres cellules en se déplaçant.
Elles ne sont pas toutes identiques. Leur forme dépend de leur mission. Il est vrai qu’on ne sait pas tout su elles. De nombreux mystères subsistent encore.

3. Mettez les phrases suivantes à la forme négative en choisissant la locution adverbiale qui vous semble la plus appropriée.

1. Il a toujours été passionné par la médecine.
2. Nous avons beaucoup de cas de rubéole en ce moment.
3. Est-ce que quelqu’un a vu ma boîte de médicaments ?
4. Parlez-vous souvent de lui ?
5. À cinq ans, il savait déjà lire et compter.
6. Ma mère comprenait tout et je lui faisais toujours confiance.
7. Va le voir, il est souffrant.

b. Les phrases actives ou passives

4. a. Mettez ces phrases à la forme passive quand c’est possible.

1. Un virus contracté en Afrique a provoqué sa maladie.
2. Ces cachets renforcent-ils la mémoire ?
3. Pasteur a découvert le vaccin contre la rage.
4. Le soir, au coucher du soleil, le vent tombera.
5. Le plein air est bon pour la santé, multiplions donc les sorties.
6. Ce savant aspire au bonheur de tous.

b. Expliquez pourquoi vous n’avez pas pu transformer certaines phrases actives en phrases passives.

5. Réécrivez ces phrases passives à la forme active en conservant le temps des verbes.

1. Les portes de l’école seront fermées à 16 heures par le concierge.
2. Mes réponses étaient toutes comprises par les élèves.
3. Les paysans furent arrêtés et jetés en prison par les gardes du seigneur.
4. Des télégrammes ont été envoyés par tes admirateurs.
5. L’opération avait été faite par le meilleur chirurgien.
6. La route était encombrée de nombreux camions.
7. Il fut très bien accueilli par ses voisins à son retour au village.
8. Deux soldats ont été touchés par des pierres devant la caserne.

c. Les phrases personnelles ou impersonnelles

6. Mettez ces phrases à la forme impersonnelle.

1. Les cardiaques doivent marcher tous les jours et arrêter de fumer.
2. Trois grands événements se sont produits cette année dans notre village.
3. Quelque chose d’horrible se prépare dans le pays.

d. Les phrases emphatiques

7. Mettez ces phrases à la forme emphatique en choisissant le procédé de mise en relief qui vous paraît le plus approprié.

1. Ce savant est aussi l’auteur d’un roman célèbre : La Cellule tueuse.
2. Cette revue est très recherchée par les adolescents qui s’intéressent à la science.
3. La pollution crée de nombreux problèmes de santé.
4. Ce vaccin a sauvé des milliers de vies.
5. Un laboratoire analyse les prélèvements depuis deux jours sans résultats.

e. Synthèse

8. Donnez aux deux phrases suivantes toutes les formes possibles.

1. Pouvons-nous attraper plusieurs fois dans la vie certaines maladies contagieuses ?
2. Les gouvernements doivent contrôler l’eau, les aliments et l’air.

9. À partir de l’illustration suivante, écrivez un texte dont les phrases seront de types et formes divers.