Les déterminants (1)

AccueilGrammaireLes déterminants (1)

1. Le déterminant dans le groupe nominal

Tout en causant, nous étions entrés dans la neveria, et nous étions assis à une petite table éclairée par une bougie renfermée dans un globe de verre. J’eus alors tout le loisir d’examiner ma gitana pendant que quelques honnêtes gens s’ébahissaient, en prenant leurs glaces, de me voir en si bonne compagnie.
Je doute fort que mademoiselle Carmen fût de race pure, du moins elle était infiniment plus jolie que toutes les femmes de sa nation que j’aie jamais rencontrées.

Prosper MÉRIMÉE, Carmen.

1. Relevez les groupes nominaux de cet extrait. De quels éléments sont-ils constitués ? Quels mots peut-on supprimer sans changer le sens du texte ? Quel mot ne peut-on pas supprimer ?

2. À quelle classe grammaticale appartiennent les mots « la », « une », « un », « le », « ma », « quelques », « leurs », « les », « sa » ? Quelles précisions apportent-ils au nom qu’ils accompagnent ?

3. Combien de déterminants accompagnent le mot « loisir » ? Trouvez un autre exemple de ce type de cas dans cet extrait.

4. De quoi est formé le GN « une petite table » ? Le déterminant est-il collé au nom ? Repérez un autre exemple de ce type dans l’extrait.

5. Y a-t-il, dans le texte, des noms qui ne sont pas accompagnés de déterminant ? Pouvez-vous expliquer ces omissions ?

a. Mise au point

Le déterminant est un mot qui accompagne le nom, il le « détermine ». Le GN minimal est formé du nom et de son déterminant. Ex. Une gitane. Quelques Espagnols.
Le déterminant indique le genre et le nombre du nom qu’il détermine. Selon sa nature, il peut apporter différentes précisions : indication de relation, de désignation, etc.
Ex. Deux yeux noirs (nombre). Ses yeux noirs (relation). Cette gitane (désignation).
Le déterminant est toujours placé avant le nom. Il peut en être séparé par un ou plusieurs adjectifs.
Ex. Ses beaux sourcils noirs.
Dans certains cas, un nom peut être employé sans déterminant :
les noms propres. Ex. Carmen était belle.
les noms communs employés comme attributs, en apposition ou comme compléments construits avec une préposition. Ex. Elle était danseuse (attribut). La gitane, danseuse célèbre, s’appelait … (apposition) Il circulait à cheval (compl. avec préposition).
dans certaines expressions et certains proverbes.
Ex. Être en bonne compagnie. Perdre patience. Contentement passe richesse.
dans certains titres. Ex. Rapt d’enfant.

2. Les articles

a. Tout en causant, nous étions entrés dans la neveria.
b. Tout en causant, nous étions entrés dans une neveria.

1. Comparez ces deux phrases. Quelle différence constatez-vous ?

2. Dans quelle phrase parle-t-on d’une « neveria » déjà connue ?

3. Quelle est la valeur de base de l’article défini et celle de l’article indéfini ?

4. Quelle valeur a l’article défini « les » dans toutes les femmes de sa nation » ?

5. Dans la phrase » Je commandais moi aussi de la glace », quelle est la valeur de l’article « de la » ? Peut-on dénombrer « la glace » ?

a. Mise au point

Parmi les déterminants, l’article précise avant tout le genre et le nombre du nom qu’il détermine.
On distingue trois sortes d’articles : le défini, l’indéfini et le partitif.
Les formes de l’article défini sont : « le », « la » et « les ». Il est élidé devant une voyelle ou un « h » muet : « l’ ».
Attention ! Avec les prépositions « à » et « de », les articles masculins « le » et « les » sont contractés :
« au », « aux », « du » et « des ». Ex. Je vais au marché (à + le). La femme du boulanger (de + le).
L’article défini s’emploie devant :
un nom connu par le locuteur et le destinataire. Ex. Le boulanger est mon beau-frère ;
un nom connu pour être unique. Ex. Le Soleil est une étoile ;
un nom pris dans un sens général. Ex. La jalousie est un vilain défaut.
Les formes de l’article indéfini sont : « un », « une », « des », « d’ » ( élidé devant une voyelle ou un « h » muet). Il s’emploie pour désigner un être, une chose dont on n’a pas encore parlé. Il peut aussi avoir une valeur généralisante. Ex. Je vis un homme assis. Un homme averti en vaut deux.
Attention ! Employé dans une phrase négative devant un COD, ou devant un nom au pluriel précédé d’un adjectif, l’article indéfini « des » se réduit à « de ».
Ex. Je n’ai pas de bonbons. J’ai vu de belles dames.
Les articles partitifs « du », « de la », « de », « des » « de l’ » (élidé devant une voyelle ou un « h » muet ) s’emploient devant les noms qui ne sont pas dénombrables : une matière, un tout dont on ne prends qu’une partie. Ex. Du sable, du beurre, un peu de sel.

3. EXERCICES

a. Le déterminant dans le GN

1. Relevez les GN et entourez les déterminants.

Le géant ôta sa cape noire et la pendit au mur. Sophie remarqua qu’il portait sous sa cape une sorte de chemise sans col ainsi qu’un vieux gilet de cuir sale qui semblait entièrement dépourvu de boutons. Il avait également un pantalon d’une couleur vert délavé, beaucoup trop court pour ses jambes. Ses pieds nus étaient chaussés d’une paire de sandales ridicules percées de trous sur les côtés avec à chaque bout un trou plus grand par lequel dépassaient ses orteils.

Roald DAHL, Le Bon Gros Géant, trad. Camille FABIEN,
Gallimard Jeunesse.

2. Classez les mots en gras selon qu’ils sont adjectifs qualificatifs, déterminants ou pronoms.

1. Tous les gitans sont partis, je les ai vus dans leurs roulottes. Je t’assure, tous sont partis.
2. Certaines personnes n’aiment pas les gitans, elles s’en méfient. Certains même les accusent d’être des voleurs d’enfants.
3. Nul ne peut prévoir ce qui arrivera. Ces prévisions sont nulles.

3. Repérez les noms qui ne sont pas précédés d’un déterminant. Justifiez l’omission du déterminant.

1. Il tient tête à son père et ne lâche pas prise.
2. Petit poisson deviendra grand pourvu que Dieu lui prête vie.
3. On y fabrique le massepain, pâte d’amandes qui fait partie de toutes les cérémonies du Liban. De nombreux ingrédients entrent dans la composition de ces friandises : amandes, sucre, eau de fleurs.

b. Les articles

4. Relevez les articles puis classez-les selon qu’ils sont définis ou indéfinis.

La pièce était pauvrement éclairée par une lampe pigeon posée sur un piano. Il n’en voyait pas l’angle droit mais ce qu’il avait sous les yeux le stupéfia. À moins de deux mètres, un corps était étendu sur le plancher. Une vieille femme, étroitement ligotée, le bas du visage disparaissant sous un cache-nez noué derrière sa tête.
[…] Le corps agité de tremblements, elle contemplait un spectre si terrible qu’elle n’avait plus que la force d’exhaler cette plainte basse, qui n’en finissait plus. Sernine rampa derrière elle sans qu’elle s’en aperçût. Il vit à son tour et il faillit crier.
À l’autre bout de la pièce, il y avait une femme, également ligotée, qu’un homme menaçait d’un couteau. La lueur de la lampe ne révélait que des silhouettes confuses. Seule, brillait d’un éclat cruel la lame du poignard.

BOILEAU-NARCEJAC, La Poudrière,
Librairie des Champs-Élysées, 1974.

5. Relevez les articles partitifs de cette recette.

Omelette aux tomates
INGRÉDIENTS :
Pour ce plat, il vous faut des œufs, des tomates, un petit oignon, de l’ail pilé, du sel, du poivre, de l’huile végétale.
PRÉPARATION :
Dans un bol, battre les œufs en omelette, ajouter suffisamment de sel et de poivre.
Faire revenir l’oignon et l’ail dans un peu d’huile. Ajouter les tomates coupées en petits morceaux. Laisser cuire quelques minutes. Ajouter les œufs battus au mélange et cuire à petit feu 8 minutes.

6. Dites si l’article en gras est défini, contracté, indéfini ou partitif.

1. Dans ce zoo, on trouve des animaux rares.
2. La route des étoiles est infinie.
3. Du haut la montagne on apercevait le toit du chalet.
4. Je ne veux pas de sucre dans mon thé.
5. Méfiez-vous des guêpes si vous êtes allergiques.

7. Expliquez l’emploi de l’article défini ou indéfini dans ces phrases.

1. Un avion s’est écrasé sur la colline. L’avion était plein de militaires.
2. Les avions sont devenus indispensables.
3. Une dame marchait lentement sur le trottoir d’en face. Soudain, une voiture l’a renversée. Il paraît que la dame est morte hier.

8. Complétez ces phrases avec les articles définis contractés qui conviennent.

1. Je pense souvent enfants maltraités.
2. La protection animaux en danger devrait être plus importante.
3. Tous les dimanches, ils vont cirque pour voir le numéro trapéziste.
4. Le campement gitans se trouve au milieu champ.

9. Mettez ces phrases à la forme négative ou répondez négativement aux questions.

1. J’ai souvent vu des enfants dans cette rue.
2. J’ai acheté des disques de musique tzigane.
3. Il a du courage !
4. Faites-vous du sport ?
5. Mangez-vous du pain au petit déjeuner ?

10. Mettez les groupes nominaux en gras au pluriel et faites les modifications qui s’imposent.

1. Une grosse averse a tout détruit dans les champs.
2. J’ai récupéré un ancien album de photos.
3. J’ai acheté un beau rosier pour mon jardin.
4. Il portait une vieille chemise usée.

11. Dans ce texte, les déterminants ont été enlevés. Retrouvez-les puis comparez votre solution à celle de vos camarades en justifiant vos choix.

Il avait joues pourpres et yeux baissés. C’était petit jeune homme de dix-huit à dix-neuf ans, faible en apparence, avec traits irréguliers, mais délicats, et nez aquilin. grands yeux noirs, qui, dans moments tranquilles, annonçaient de réflexion et feu, étaient animés en instant de expression de haine la plus féroce. cheveux châtain foncé, plantés fort bas, lui donnaient petit front, et, dans moments de colère, air méchant.

STENDHAL, Le Rouge et le Noir.

Lire aussi :

Article 2 : LES DÉTERMINANTS (2)

Prix de Babbel : Plans, informations d’essai gratuit en 2022

Vous cherchez des informations sur les abonnements et les prix de Babbel ? Peut-être vous demandez-vous comment l'installer et la configuer ou ...

Babbel abonnement à vie : Souscrivez et apprenez en 2022

Consultez cet article pour voir si l'apprentissage avec Babbel abonnement à vie peut vous convenir ! Babbel abonnement à vie coûte normalement ...

Babbel Lifetime : Apprentissage des langues illimité à vie

Grâce à votre abonnement Babbel Lifetime, peu importe où vos aventures vous mèneront au cours de votre vie, vous serez toujours prêt à ...

L’abonnement Babbel à vie pour un prix très avantageux 2022

Si vous souhaitez apprendre une nouvelle langue ou vous perfectionner, c'est le moment idéal pour vous inscrire à Babbel à vie. Une réduction ...

Babbel Live : la meilleure façon d’apprendre une langue 2022

Consultez cet article pour en savoir plus sur Babbel Live et découvrir pourquoi c'est l'une des meilleures façons d'apprendre une autre langue ...
error: Le contenu est protégé !!