Complément circonstanciel de concession, cc de conséquence, opposition

Lundi soir à 23 h, un camion s’est renversé au kilomètre 189 de l’autoroute A13.

Cette phrase nous apprend qu’un accident a eu lieu et elle en précise les circonstances (le moment et le lieu) : lundi soir à 23 h ; au kilomètre 189 de l’autoroute A13 sont des compléments circonstanciels.

QU’EST-CE QU’UN COMPLÉMENT CIRCONSTANCIEL ?

Le rôle du complément circonstanciel

Le complément circonstanciel (CC) introduit une circonstance, c’est-à-dire qu’il précise un élément du cadre dans lequel se situe le fait rapporté.
Hier, dans le métro, Valentin a perdu son portefeuille.

Dans cette phrase, hier indique quand a eu lieu la perte du portefeuille (CC de temps) ; dans le métro indique où a eu lieu la perte du portefeuille (CC de lieu).

Les caractéristiques du complément circonstanciel

Le complément circonstanciel permet de construire une phrase étendue.
Valentin a perdu son portefeuille. phrase minimale

    sujet                         GV

Hier, dans le métro, Valentin a perdu son portefeuille. phrase étendue

  CC             CC                  sujet                          GV

Le complément circonstanciel est en général facultatif et mobile.
Il a rencontré la femme de sa vie grâce à Internet.

On peut dire : Il a rencontré la femme de sa vie.

Grâce à Internet, il a rencontré la femme de sa vie.

On peut aussi déplacer le complément grâce à Internet.

L’interprétation du complément circonstanciel dépend souvent de sa place dans la phrase.

Il a rencontré la femme de sa vie grâce à Internet.

La phrase met en valeur le complément circonstanciel (c’est grâce à Internet, et pas au travail, par exemple, qu’il a rencontré la femme de sa vie). Le complément circonstanciel est important du point de vue du sens et il fait donc partie du groupe verbal.

Grâce à Internet, il a rencontré la femme de sa vie.

Le complément circonstanciel n’est plus un élément du groupe verbal. Il apporte simplement une précision sur l’ensemble de la phrase. C’est un complément de phrase.

Certains compléments circonstanciels sont étroitement liés au verbe et sont beaucoup moins mobiles.
Il a fait sa demande par correspondance.

Le complément circonstanciel par correspondance fait partie du groupe verbal.

La nature du complément circonstanciel

Le complément circonstanciel peut avoir différentes natures : groupe prépositionnel, nom ou groupe nominal, adverbe, gérondif, subordonnée conjonctive, subordonnée participiale.
Pour une présentation détaillée des natures du complément circonstanciel.
Pour une présentation détaillée des subordonnées circonstancielles.

LES DIFFÉRENTS COMPLÉMENTS CIRCONSTANCIELS

Les principaux compléments circonstanciels

Le complément circonstanciel peut exprimer toutes sortes de circonstances. On retient principalement les suivantes.

CIRCONSTANCEEXEMPLE  
Le tempsL’ascenseur est tombé en panne hier.
Le lieuÀ Paris, les décorations de Noël sont déjà installées.
Le moyenNous monterons en téléphérique.
La manièreNe riez pas bêtement.
L’accompagnementElle se promène avec son chien.
La causeLe match a été annulé en raison des intempéries.
La conséquenceIl est si myope qu’il ne parvient pas à lire les panneaux.
Le butNous sommes partis tôt pour éviter les embouteillages.
La concessionIl est encore vif malgré son grand âge.
L’oppositionLoin d’être satisfaisant, c’est parfaitement injuste.
La conditionAvec un peu de chance, nous arriverons avant lui.
La comparaisonElle est heureuse comme un poisson dans l’eau.

REMARQUE
Cette classification a des limites, notamment parce que certains compléments circonstanciels n’entrent dans aucune des catégories généralement retenues.
Pour moi, il est coupable.

Pour moi est un complément circonstanciel qui indique le point de vue au regard duquel il est coupable.

Lire aussi :  Qu est ce qu une proposition subordonnée relative exemple ? Fonction

Le complément circonstanciel de temps 

 Le sens du complément circonstanciel de temps

Le complément circonstanciel de temps peut indiquer :

la date, c’est-à-dire le moment où se déroule l’action ;
Nous partirons à midi.

REMARQUE
Quand le moment de l’action peut être défini par rapport au moment d’une autre action, on parle de date relative.
Il faut partir avant l’orage.

la durée, c’est-à-dire le temps qui s’écoule pendant que se déroule l’action.
Nous avons marché pendant trois heures.

REMARQUE
Le complément circonstanciel de temps est parfois difficile à différencier du complément circonstanciel de moyen. C’est notamment le cas lorsqu’il indique la durée nécessaire à l’accomplissement d’une action.
Ils sont arrivés au sommet en cinq heures.

Ils ont eu besoin de cinq heures pour arriver jusqu’au sommet (moyen) et l’escalade a duré cinq heures (temps).

 La nature du complément circonstanciel de temps

Le complément circonstanciel de temps peut avoir les natures suivantes.

NATURE DU CC DE TEMPSEXEMPLE
Groupe prépositionnelNous reviendrons à la tombée de la nuit.
Nous mangerons avant de partir.
Nom ou groupe nominalNous reviendrons mardi.
AdverbeNous reviendrons bientôt.
GérondifEn me rendant à la piscine, j’ai rencontré ton frère.
Subordonnée conjonctiveAlors que je me rendais à la piscine, j’ai rencontré ton frère.
Subordonnée participialeNous emménagerons une fois les travaux achevés.

 Les prépositions introduisant un groupe prépositionnel complément circonstanciel de temps

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de temps se construit avec les prépositions et locutions prépositionnelles suivantes.

SENS    PRÉPOSITIONS ET LOCUTIONS PRÉPOSITIONNELLES
Date   à, dès, à la fin de, après, au début de, au milieu de, avant, avant de, dans, jusqu’à, lors de, pendant, à partir de, sous, autour de, aux alentours de, aux environs de, non loin de, près de, sur, vers…  
Durée   durant, en, pendant, depuis, pour, au long de, tout au long de…

Le complément circonstanciel de lieu 

 Le sens du complément circonstanciel de lieu

Le complément circonstanciel de lieu précise l’endroit où se déroule l’action :
Il lit le journal au bord de la piscine.

Il exprime parfois une direction, un mouvement :
D’ici, on aperçoit les sommets des montagnes.

Attention : beaucoup de compléments ne sont pas des compléments circonstanciels mais des compléments essentiels de lieu.
Il se rend à Lyon chaque semaine.

 La nature du complément circonstanciel de lieu

Le complément circonstanciel de lieu peut avoir les natures suivantes.

Lire aussi :  Les expansions du nom
NATURE DU CC DE LIEUEXEMPLE
Groupe prépositionnelIls ont pique-niqué au bord du lac.
Ils ont pique-niqué chez nous.  
Groupe nominalIl travaille rue Paul-Bert
AdverbeIls ont pique-niqué ici.
Subordonnée relative substantiveVous pique-niquerez où vous voudrez.

 Les prépositions introduisant un groupe prépositionnel complément circonstanciel de lieu

Selon son sens, le groupe prépositionnel complément circonstanciel de lieu se construit avec les prépositions et locutions prépositionnelles suivantes.

SENSPRÉPOSITIONS ET LOCUTIONS PRÉPOSITIONNELLES
Positionà, dans, sur, sous, derrière, devant, chez, contre, à côté de, à droite de, à gauche de, à l’avant de/à l’arrière de, à proximité de, au bas de, au centre de, au-dedans de/au-dehors de, au-dessus de/au-dessous de, auprès de, aux abords de, en face de…  
Directionjusqu’à, en direction de, vers…  
Originede, depuis, de derrière, de devant, dès, de dessus, de dessous…  
Passageà travers, au travers de, par, via, par-dessus, par-dessous, par-devant, par-derrière…  

Les compléments circonstanciels de moyen, de manière et d’accompagnement

 Comment distinguer les trois sens : moyen, manière et accompagnement ?

1. Il jardine avec de bons outils.
2. Il jardine avec plaisir.
3. Il jardine avec ses enfants.

La préposition avec permet de construire trois compléments qui ont des sens proches, mais qu’il faut distinguer. Les bons outils, le plaisir et les enfants facilitent tous la tâche du jardinier, mais :

– les bons outils rendent la réalisation de l’action possible : avec de bons outils est un complément circonstanciel de moyen ;
– le plaisir indique l’état d’esprit dans lequel l’action est accomplie : avec plaisir est un complément circonstanciel de manière ;
– les enfants accomplissent l’action en même temps que le jardinier : avec ses enfants est un complément circonstanciel d’accompagnement.

REMARQUE
La frontière entre ces compléments n’est pas toujours nette.
Il a répondu avec beaucoup de finesse.

La finesse est ce qui lui a permis de trouver une réponse adaptée : CC de moyen.
La finesse a aussi donné une tonalité particulière à sa réponse : CC de manière.

 La nature des compléments circonstanciels de moyen, de manière et d’accompagnement

Les compléments circonstanciels de moyen, de manière et d’accompagnement peuvent avoir les natures suivantes.

NATURE DU CCEXEMPLE
Groupe prépositionnelMoyen : J’ai ouvert la porte avec la clef.
Manière : J’ai ouvert la porte avec empressement.
Accompagnement : Je suis entrée avec les voisins.
AdverbeManière : Il a délicatement entrouvert la porte.
GérondifMoyen : J’ai ouvert la porte en forçant la serrure.
Manière : Il m’a ouvert en souriant.

 Les prépositions introduisant des groupes prépositionnels CC de moyen, de manière ou d’accompagnement

COMPLÉMENT CIRCONSTANCIELPRÉPOSITIONS ET LOCUTIONS PRÉPOSITIONNELLES
Moyenà, avec, par, à l’aide de, au moyen de, grâce à, moyennant…
Manièreavec, de (rire de bon cœur), en (parler en connaisseur)…
Accompagnementavec, en compagnie de…

Les compléments circonstanciels de cause et de conséquence

 Comment distinguer les deux sens : cause et conséquence ?

1. Il a tellement crié qu’il n’a plus de voix.
2. Il n’a plus de voix parce qu’il a beaucoup crié.

Le fait de crier et le fait de n’avoir plus de voix entretiennent un rapport de cause à effet : le cri est la cause de la perte de la voix ; la perte de la voix est la conséquence du cri.

Lire aussi :  Reprise nominale exemple, reprise nominale et pronominale, pronom

1. Le complément circonstanciel qu’il n’a plus de voix indique l’effet : c’est un complément circonstanciel de conséquence.
2. Le complément circonstanciel parce qu’il a beaucoup crié indique la cause : c’est un complément circonstanciel de cause.

 La nature des compléments circonstanciels de cause et de conséquence

Le complément circonstanciel de cause peut avoir les natures suivantes.

NATURE DU CC DE CAUSEEXEMPLE
Groupe prépositionnelEn raison du danger, il se met à courir.
Subordonnée conjonctiveIl court parce qu’il a peur.
Subordonnée participialeLa police étant à ses trousses, il court.
GérondifEn voyant la police à ses trousses, il s’est mis à courir.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de cause se construit avec les prépositions et locutions prépositionnelles : à (à ses mots, il se fâcha), pour, à cause de, en raison de, etc.

Le complément circonstanciel de conséquence peut avoir les natures suivantes.

NATURE DU CC DE CONSÉQUENCEEXEMPLE
Subordonnée conjonctiveIl est si gourmand qu’il ne sait pas se limiter.
Groupe prépositionnelIl mange à en être malade.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de conséquence est toujours composé d’un infinitif ou d’un groupe infinitif. Il se construit avec les prépositions et locutions prépositionnelles : à, au point de, etc.

REMARQUE
Le groupe prépositionnel de conséquence se rencontre notamment après un adjectif attribut du sujet.
Il est maigre à faire peur.

Il faut comprendre : il est tellement maigre qu’il fait peur.

Le complément circonstanciel de but

 Le sens du complément circonstanciel de but 

Le complément circonstanciel de but indique l’objectif, la finalité recherchée, l’intention de l’action.
Les portes du théâtre se sont ouvertes tôt pour laisser entrer les spectateurs.

REMARQUE
La frontière entre le complément circonstanciel de but et le complément circonstanciel de conséquence est parfois mince.
Elle se comporte de façon à décourager les meilleures volontés.

On peut comprendre : elle se comporte d’une façon telle qu’elle décourage les meilleures volontés. Elle ne cherche pas à les décourager, elle ignore les incidences de son comportement : il s’agit d’une conséquence.
Mais on peut également comprendre : elle se comporte de cette manière afin de décourager les meilleures volontés. Elle cherche à les décourager, elle est parfaitement consciente des incidences de son comportement : il s’agit d’un but.

 La nature du complément circonstanciel de but

Le complément circonstanciel de but peut avoir les natures suivantes.

NATURE DU CC DE BUTEXEMPLE
Groupe prépositionnelLa gare sera réaménagée pour le confort des usagers.
La gare sera réaménagée pour mieux accueillir les usagers.  
Subordonnée conjonctiveNous réaménageons la gare pour que les usagers s’y repèrent plus facilement.

 Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de but se construit avec les prépositions et locutions prépositionnelles : pour, afin de, de façon à, en vue de, etc.

Les compléments circonstanciels d’opposition et de concession

 Comment distinguer les deux sens : opposition et concession ?

Le complément circonstanciel d’opposition met en opposition deux faits.
Loin d’être en difficultés financières, il est certainement le plus riche d’entre nous.

Loin d’être en difficultés financières souligne le contraste entre une pauvreté supposée et une richesse effective. C’est un complément circonstanciel d’opposition.

Le complément circonstanciel de concession n’oppose pas deux faits mais indique qu’un fait n’a pas eu la conséquence attendue.
Nous avons dansé toute la nuit malgré la fatigue.

Normalement, à cause de la fatigue, nous aurions dû être incapables de danser toute la nuit. Malgré la fatigue indique que la fatigue n’a pas eu la conséquence attendue :  c’est un complément circonstanciel de concession.

 La nature du complément circonstanciel d’opposition

Le complément circonstanciel d’opposition peut avoir les natures suivantes.

NATURE DU CC D’OPPOSITIONEXEMPLE
Groupe prépositionnelAu lieu de pleurer, il s’est mis à rire.
Subordonnée conjonctiveAlors qu’il aurait dû pleurer, il s’est mis à rire.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel d’opposition se construit avec les locutions prépositionnelles : loin de, au lieu de.

 La nature du complément circonstanciel de concession

NATURE DU CC DE CONCESSIONEXEMPLE
Groupe prépositionnelIls sont sortis en mer malgré l’avis de tempête.  
Subordonnée conjonctiveIls sont sortis en mer alors qu’un avis de tempête avait été lancé.
Subordonnée relativeQui que vous soyez, passez votre chemin !
GérondifTout en faisant confiance au skipper, je craignais la tempête.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de concession se construit avec les prépositions et locutions prépositionnelles : malgré, en dépit de, nonobstant, indépendamment de

Le complément circonstanciel de condition

 Le sens du complément circonstanciel de condition

Le complément circonstanciel de condition exprime un fait dont la réalisation est nécessaire pour que l’action ait lieu.
Si nous passons par l’Auvergne, nous vous rendrons visite.

 La nature du complément circonstanciel de condition

Le complément circonstanciel de condition peut avoir les natures suivantes.

NATURE DU CC DE CONDITIONEXEMPLE
Groupe prépositionnelEn cas d’urgence, appelez-moi.
Subordonnée conjonctiveS’il y a urgence, appelez-moi.
Subordonnée participialeLes inscriptions closes, il nous faudrait renoncer.
GérondifEn prenant l’avion, nous gagnerions du temps.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de condition se construit avec les locutions prépositionnelles : en cas de, à condition de, à moins de

Le complément circonstanciel de comparaison

 Le sens du complément circonstanciel de comparaison 

Le complément circonstanciel de comparaison introduit une analogie entre deux éléments.
Arrête de sauter comme un kangourou !

Comme un kangourou introduit une analogie entre le destinataire de cette phrase, qui ne cesse de sauter, et l’animal réputé pour ses bonds. C’est un complément circonstanciel de comparaison.

 La nature du complément circonstanciel de comparaison 

Le complément circonstanciel de comparaison peut avoir les natures suivantes.

NATURE DU CC DE COMPARAISONEXEMPLE
Groupe prépositionnelÉcoutez attentivement, à l’exemple de vos aînés.
Subordonnée conjonctiveÉcoutez attentivement, comme l’ont fait vos aînés.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de comparaison se construit avec les prépositions et locutions prépositionnelles : à l’exemple de, à la manière de, à l’instar de, à la façon de

L’ESSENTIEL

Le complément circonstanciel apporte une précision sur une circonstance du fait rapporté : le temps, le lieu, le moyen, la manière, l’accompagnement, la cause, la conséquence, le but, la concession, l’opposition, la condition, la comparaison.
En général, il est facultatif et mobile.
Il peut avoir différentes natures : groupe prépositionnel, adverbe, gérondif, subordonnée conjonctive, participiale ou relative.

Article précédentLe groupe verbal
Article suivantLa structure du groupe nominal

Lire aussi :

error: Content is protected !!