Le conditionnel

1. Conjugaison

a. Le conditionnel présent

Observez ce tableau puis répondez.

AUXILIAIRESAUXILIAIRES1er GROUPE2e GROUPE3e GROUPE
ÊTREAVOIRCHERCHERCHOISIRRECEVOIR
Je serais
Tu serais
Il serait
Nous serions
Vous seriez
Ils seraient
J’aurais
Tu aurais
Il aurait
Nous aurions
Vous auriez
Ils auraient
Je chercherais
Tu chercherais
Il chercherait
Nous chercherions
Vous chercheriez
Ils chercheraient
Je choisirais
Tu choisirais
Il choisirait
Nous choisirions
Vous choisiriez
Ils choisiraient
Je recevrais
Tu recevrais
Il recevrait
Nous recevrions
Vous recevriez
Ils recevraient

1. Quelles sont, pour les verbes, les terminaisons du conditionnel ?
Quel temps de l’indicatif a les mêmes terminaisons ?

2. Quel temps de l’indicatif se forme avec les mêmes radicaux ?

Mise au point

Le conditionnel présent se forme avec le même radical que celui du futur simple auquel on ajoute les terminaisons de l’imparfait : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Ex. Ils feraient – je pourrais – nous chanterions.
On retrouve au conditionnel présent les mêmes difficultés qu’au futur pour certains verbes :
Verbes du 1er groupe :
Je crierai – j’essuierai – je jetterai – je sèmerais – je cèderais – j’appellerais – je renverrais.
Verbes du 3e groupe :
Je courrais – je mourrais – je ferais – j’irais – je pourrais – je saurais – je voudrais – je verrais.

b. Le conditionnel passé

J’aurai pu en parler mais il se serait fâché.

Relevez les deux verbes conjugués de cette phrase.
Comment sont-ils formés ?

Mise au point

Le conditionnel passé se forme avec le conditionnel présent des auxiliaires « avoir » et « être », et le participe passé du verbe.
Ex. J’aurais aimé un peu plus de soleil. (auxiliaire « avoir » au conditionnel présent) + (participe passé du verbe « aimer »)
Ex. Nous serions restée plus longtemps, mais,(auxiliaire « être » au conditionnel présent) + (participe passé du verbe « rester »)

2. Emplois

a. Si l’on construit des routes, cela nous aiderait à combattre les trafiquants.
b. D’après les journalistes, le virus serait transmis par une petite bête dont les gens sont friands.
c. Il nous avait promis qu’ils arrêteraient de polluer la rivière mais ils continuaient à déverser leurs produits toxiques. Je voudrais tant que tout cela cesse.

1. Dans quelle proposition de l’extrait a. l’hypothèse est-elle exprimée ? Quelle conjonction l’introduit ?
Quel est le temps de la subordonnée ?
Dans quelle proposition trouve-t-on le conditionnel ?

2. Dans l’extrait b., la nouvelle est-elle transmise comme quelque chose de certain ?

3. Dans l’extrait c., la promesse avait-elle été faite dans le passé ou dans le présent ? Qu’exprime le conditionnel « arrêteraient » ? Qu’exprime le conditionnel « je voudrais » ?

a. Mise au point

Quand la proposition subordonnée de condition (ou d’hypothèse est introduite par « si » et que ce « si » est suivi d’un imparfait, le verbe de la principale se met au conditionnel.
Il indique une possibilité réalisable ou non réalisée.
Ex. Si les hommes polluaient moins (imparfait), il n’y aurait pas (conditionnel présent) de catastrophe écologique.
Le conditionnel sert à exprimer un fait incertain, douteux, une rumeur.
Ex. Le bandit aurait été arrêté.
Le conditionnel peut exprimer un futur ou un futur antérieur dans le passé.
Il a alors une valeur temporelle.
Ex. Il a dit qu’il viendrait (conditionnel présent exprimant un futur) après qu’il serait passé (conditionnel passé exprimant un futur antérieur) le voir.
Le conditionnel peut servir à exprimer un souhait ou à atténuer une demande, un ordre, un conseil. Ex. Vous devriez arrêter de fumer.

3. EXERCICES

1. Mettez les verbes suivants au conditionnel présent, puis utilisez-les dans une phrase.

Je (être) – tu (avoir) – il (aller) – nous (finir) – elle (acheter) – ils (remercier) – nous (faire) – je (projeter) – tu (protéger) – vous (créer) – il (appuyer) – nous (revenir) – elles (envoyer).

2. Mettez les verbes entre parenthèses au conditionnel présent ou passé.

1. Le gâteau (être) meilleur s’il avait été plus cuit.
2. J’étais sûr que ce village me (plaire).
3. Si nous étions partis plus tôt nous (arriver) à l’heure.
4. S’il s’était arrêté de fumer, il (ne pas faire) cette crise cardiaque.

3. a. Mettez les verbes entre parenthèses au conditionnel.

La lune (pouvoir) être un excellent terrain d’expérimentation pour préparer des vols habités de longue durée. C’est aussi l’endroit parfait où l’on (apprendre) à subsister en milieu hostile, et l’on (savoir) s’il (être) possible de faire des cultures dans des conditions de gravité et de radiations différentes de celles régnant sur Terre. En outre, elle (servir) d’avant-poste au voyage vers Mars.
b. Expliquez l’utilisation de ce mode dans ce texte.

4. Complétez les phrases suivantes :

1. Si elle était plus travailleuse
2. Si les États du monde s’entendaient
3. Si j’avais un ami véritable

5. Indiquez la valeur du conditionnel dans les phrases suivantes.

1. Avant d’aller à l’école tu devrais prendre un bon petit déjeuner.
2. Les voleurs se seraient enfuis dans une camionnette bleue.
3. S’il m’avait écouté il n’aurait pas acheté cette moto.

6. Journaliste, vous écrivez un article pour annoncer qu’une grande catastrophe s’est produite. Certaines des informations que vous transmettez à vos lecteurs sont sûres, d’autres le sont moins (rumeurs, risques …).