L’aspect d’un verbe

1. L’aspect et les formes du verbe

Le four solaire le plus célèbre se trouve en France. Il a été construit sur les hauteurs des Pyrénées. Des milliers de miroirs plans suivent le Soleil et reflètent ses rayons vers un large miroir.

M. SPENCE et M. de VISSCHER, L’Énergie solaire,
Éditions Gamma, Éditions Héritage.

1. Classez les verbes de cet extrait selon leur forme (simple ou composée). Comment sont présentés les événements ou les actions :
en train de se faire, non achevés, inaccomplis ?
achevés, accomplis ?

2. Quelle forme montre le verbe sous son aspect inaccompli ? Quelle forme montre le verbe sous son aspect accompli ?

a. Mise au point

Les formes verbales simples présentent les événements ou les actions dans leur déroulement. On dit alors que l’aspect de ces verbes est non achevé ou inaccompli.
Ex. Les ouvriers construisent (ind. Présent) un four solaire. Les ouvriers construisaient (imparfait) un four solaire.
Les formes verbales composées (avec les auxiliaires « être » ou « avoir ») présentent les événements ou les actions comme achevés, accomplis.
Ex. Les ouvriers ont construit (p. composé) un four solaire. Les ouvriers avaient construit (plus-que-parfait) un four solaire.

2. Les périphrases verbales exprimant l’aspect

Il va manger.
Il est sur le point de manger.
Il finit de manger.
Il cesse de manger.
Il a fini de manger.
Il a mangé.

Observez ces phrases et relevez les moyens lexicaux (les groupes de mots) qui ont permis de mieux détailler ou de nuancer les actions.

a. Mise au point

Pour mieux détailler ou nuancer l’aspect du verbe, on peut avoir recours à des périphrases (groupe de plusieurs mots) verbales. Elles sont composées d’un verbe conjugué (voir la liste ci-dessous), suivi d’un verbe à l’infinitif.

Lire aussi :  La construction et la forme des verbes
AVANT L’ACCOMPLISSEMENTEN COURS D’ACCOMPLISSEMENTL’ACCOMPLISSEMENT
Aller + verbe à l’infinitif Être sur le point de + verbe à l’infinitif  Commencer à + verbe à l’infinitif Se mettre à + verbe à l’infinitif Être en train de + verbe à l’infinitif Finir de + verbe à l’infinitif Cesser de + verbe à l’infinitifVenir de + verbe à l’infinitif Finir de + verbe à l’infinitif

3. EXERCICES

a. L’aspect et les formes du verbe

1. Lisez ce texte puis répondez aux questions.

Qui est l’inventeur de l’aviation ? Icare, le héros mythique de la Grèce antique, premier pilote d’essai et première victime d’une catastrophe aérienne ? Léonard de Vinci, qui avait « vu » l’aviation dans le vol des oiseaux et dessiné des projets étonnants ? George Cayley, concepteur en 1809 d’un planeur qu’il avait envisagé d’équiper d’une hélice ? Henson, premier à faire voler un modèle réduit en 1848 ? Toute invention est le fruit ponctuel d’un processus continu. Le technicien s’appuie nécessairement sur des siècles de génie scientifique. Pas d’aviation sans Archimède, inventeur (légendaire !) de l’hélice ; sans Newton, qui a défini la force de gravité ; sans les chimistes du pétrole ; sans les mécaniciens pionniers du moteur … Pas d’avion non plus non plus sans le Sumérien anonyme qui, en « inventant » la roue il y a 5 500 ans, a conçu sans le savoir le train d’atterrissage !

Science et Vie Junior, novembre 1999.

a. Quels verbes de ce texte désignent une action achevée ? À quel temps sont-ils ?
b. Quelle est la valeur des verbes à la forme simple ?

2. Mettez les verbes à l’infinitif aux temps qui conviennent.

1. Aussitôt qu’elle (verser) le fait dans la soucoupe, les chatons sont arrivés.
2. Dès que l’instituteur (noter) les absences, il commencera le cours.
3. Quand ils les (apercevoir), ils s’échappèrent.
4. Lorsque papa (boire) son café, il fait une sieste.
5. Dès qu’il avait fini son dessert, il (s’asseoir) devant la télé.

Lire aussi :  L emploi de l imparfait, les terminaisons de l imparfait

b. Les périphrases verbales

3. a. Relevez les périphrases verbales de ce texte.
Que décrivent-elles ? Faites ensuite trois dessins légendés qui qui illustrent ce qui est décrit dans le texte.

Le 11 août 1999, comme si vous y étiez
À Noyon, il est 11 h 05 min 29 s précises. Le disque sombre de la Lune commence à grignoter de la droite vers la gauche, l’orbe éclatant du Soleil. Le mouvement est régulier mais lent, et ce n’est que vers 12 h 20 que tout commence à se précipiter. L’éclipse approche de sa phase totale et, soudain, la luminosité décroît […]

À pile poil 12 h 22 min 52 s, c’est enfin l’éclipse totale : la Lune masque complétement le Soleil ! Elle apparaît comme un disque noir enveloppé de la couronne solaire blanche, le tout sur un fond de ciel bleu foncé où apparaissent progressivement quelques étoiles et planètes. […]

L’ambiance va ainsi crescendo, 2 min 15 s durant, jusqu’à ce que le disque lunaire se détache soudain du Soleil. Flot de lumière, de chaleur … L’événement est salué par les acclamations et les hourras ! […] En fait, tous participent à une formidable holà qui traverse l’Europe d’ouest en est ! Tranquillement, la Lune progresse, puis finit par se détacher complément du Soleil : il est 13 h 45 min 79 s et l’astre du jour a repris ses droits.

Science et Vie Junior, août 1999.

b. Quels verbes expriment la progression d’une action en train de s’accomplir de par leur sens propre ?

4. Écrivez deux paragraphes décrivant un lever ou un coucher de soleil.

Lire aussi :  Revoyons la conjugaison
Article précédentL’infinitif
Article suivantLe conditionnel

Lire aussi :

error: Content is protected !!