apprendre une langue
apprendre une langue
BlogLa relation entre la langue et la culture expliquée

La relation entre la langue et la culture expliquée

Pour apprendre et apprécier pleinement une langue, il faut comprendre la culture des personnes qui la parlent.

L’apprentissage de différentes cultures nous permet d’aborder les langues avec une vision nouvelle. Cela nous permet d’approfondir le sens des mots et des expressions et nous aide à nous sentir plus proches les uns des autres.

Nous allons explorer ici la relation entre la langue et la culture et nous espérons qu’à la fin, vous aurez une nouvelle appréciation de la langue (ou des langues) que vous étudiez actuellement ainsi que de la culture dont elle est issue.

langue et culture

Quel est le rapport entre la langue et la culture ?

Pour répondre à cette question, réfléchissons à la finalité de la langue.

La langue nous permet d’exprimer nos pensées et nos sentiments, ainsi que de communiquer et de partager nos connaissances.

Vous ne maîtriserez pas complètement une langue si vous ne comprenez pas la culture, tout comme vous ne comprendrez jamais complètement une culture si vous ne vous êtes pas immergé dans l’étude de sa langue. En effet, la langue est en constante évolution et dépend largement des opinions, des valeurs et des coutumes de ses locuteurs, qui ne cessent de changer.

Voyons à quel point elles sont liées.

La langue reflète les valeurs et les croyances d’une culture

Les différences entre deux cultures se reflètent dans leurs langues. Maîtriser les nuances d’une langue signifie être réellement capable de comprendre des personnes qui ont (plus que probablement) grandi avec un ensemble de valeurs et de croyances totalement différent.

L’examen des expressions courantes et des idiomes vous donne un aperçu de ce qu’une société considère comme important.

Par exemple, le grand nombre d’expressions idiomatiques chinoises relatives à la famille démontre la valeur qu’ils accordent à cette relation et nous en dit un peu plus sur la construction familiale.

Vous pouvez trouver de nombreux exemples des valeurs historiques et culturelles reflétées dans les expressions et les idiomes typiquement anglais en écoutant simplement un épisode de l’émission de radio de NPR « A Way with Words« .

Avez-vous déjà entendu l’expression « A Whistle in the Dark » (un sifflet dans l’obscurité) ou remarqué d’autres mots et expressions pour le mot courage ? De telles observations amèneraient un apprenant d’anglais à penser que la bravoure est un attribut très convoité dans les sociétés anglophones.

Mais ce n’est pas le seul lien entre la langue et la culture.

La langue reflète notre perception du monde

La langue influe sur la façon dont nous percevons le monde et, par conséquent, sur la façon dont nous choisissons d’interagir avec lui.

Lorsqu’ils parlent de langue et de perception, la plupart des linguistes vous renverront probablement à l’hypothèse Sapir-Whorf, selon laquelle les limites et la structure d’une langue déterminent les pensées et les actions de son utilisateur. Cette hypothèse est soutenue par le professeur Lera Boroditsky, qui a écrit un article entier sur le thème de la relativité linguistique.

Ceux qui étudient la relativité linguistique explorent souvent le concept de temps et d’espace entre les langues. Mme Boroditsky a constaté que les anglophones ont une vision horizontale du temps (le passé est derrière nous ou à gauche et l’avenir est devant nous ou à droite), tandis que les mandarinophones ont plutôt une vision verticale du temps (l’ordre des événements est vu de haut en bas).

D’autres ont étudié le lien entre le bilinguisme et la personnalité, constatant que lorsque les gens changent de langue, ils semblent également « changer » de personnalité pour s’adapter à la langue, en modifiant leur façon de penser pour refléter celle des personnes qui parlent la langue en question.

La langue reflète la perception, mais aussi l’histoire d’une culture et explique pourquoi certaines idées et croyances sont si importantes et profondes.

Un excellent moyen de s’exposer à la perspective et aux valeurs uniques d’une culture est de s’intéresser aux médias natifs produits par des personnes de cette culture. Une façon de le faire est d’utiliser un programme d’immersion tel que FluentU.

FluentU prend des vidéos authentiques – comme des clips musicaux, des bandes-annonces de films, des nouvelles et des discours inspirants – et les transforme en leçons personnalisées d’apprentissage de la langue.

Vous pouvez essayer FluentU gratuitement pendant 2 semaines. Visitez le site web ou téléchargez l’application iOS ou Android.

P.S. Cliquez ici pour profiter de leur vente actuelle ! (Expire à la fin de ce mois.)

essayer fluentu gratuitement

Perspective historique : Le lien entre l’histoire d’une culture et sa langue

Prendre à cœur les termes qui ont perduré de l’Antiquité à la modernité

Comprendre l’histoire d’une culture permet de se faire une idée du pourquoi et du comment de certains mots. Par exemple, en mandarin, 心 (Xīn) est souvent traduit directement par « cœur » en anglais. Cependant, ce mot fait également référence à l’esprit et aux émotions d’une personne.

La signification du mot est un concept important dans les enseignements taoïstes et rend ces enseignements beaucoup plus accessibles aux locuteurs du mandarin.

L’histoire d’une culture explique le pouvoir que peut avoir un terme ou une idée dans une langue, mais elle explique aussi l’existence de certains éléments linguistiques.

Pour bien comprendre une langue, il faut aussi s’interroger sur l’influence des autres cultures sur celle-ci.

Attention aux empreintes laissées par d’autres cultures sur une langue

La langue anglaise est un parfait exemple de mélange des cultures et des langues. Les Anglo-Normands germaniques et les Français latins ont essentiellement planté la graine qui a permis à l’anglais tel que nous le connaissons de se développer.

Apprendre son histoire vous aidera à comprendre le sens de certains mots et expressions d’origine latine, ainsi que d’autres mots d’origine étrangère.

L’anglais n’est pas le seul exemple de langue à l’histoire riche. Si vous étudiez l’une des langues romanes, il est utile de connaître l’histoire européenne et la diffusion du latin.

Peut-être apprenez-vous l’espagnol et vous demandez-vous pourquoi il y a tant de mots qui commencent par al ? L’espagnol contient de nombreux mots d’origine arabe en raison de la conquête islamique de l’Espagne, tels que alfombra (tapis), almohada (oreiller) et algodón (coton).

Connaître l’histoire d’une culture n’est pas seulement un moyen d’obtenir des éclaircissements, cela montre aussi comment les mots ont évolué pour refléter le climat culturel actuel.

Suivre l’évolution constante du sens des mots

L’étymologie (l’étude de l’origine et de l’évolution des mots) révèle que de nombreux mots ont eu un sens, mais qu’ils en ont aujourd’hui un tout autre.

Dans le passé, il était presque impossible de déterminer le moment où ces mots ont été redéfinis. L’élargissement ou la dissolution de leur sens initial tendait à se produire lentement au fil de l’usage. Aujourd’hui, nous pouvons étudier ce phénomène de beaucoup plus près.

Les mots peuvent évoluer de différentes manières. Parfois, ils commencent par des phrases inoffensives, mais évoluent pour devenir assez grossiers, comme le mot « bimbo », qui trouve son origine dans le mot italien « bimbo » (petit enfant). En anglais, ce mot désignait à l’origine un homme inintelligent, mais au fil du temps, il est devenu un terme péjoratif désignant une femme séduisante, mais pas très intelligente.

Un autre exemple est le mot « awesome« . Sa racine est « awe », qui était synonyme de « dread » (effroi). Le mot a conservé cette connotation jusqu’à la fin des années 1970, lorsque les gens ont commencé à l’utiliser pour décrire de grandes choses.

Comme vous pouvez le constater, notre culture en constante évolution oblige la langue à évoluer en même temps qu’elle.

Comment cette compréhension affecte votre parcours d’apprentissage des langues

Comprendre la culture qui se cache derrière une langue peut aider considérablement à comprendre les connotations d’un mot, en particulier lorsqu’il n’y a pas d’équivalent dans votre propre langue. Ne pas le faire peut entraîner des situations embarrassantes ou offensantes.

Prenons l’exemple d’une langue comme le japonais, dont les mots sont étroitement liés à la culture. Les Japonais n’ont pas seulement des formes formelles et informelles, mais aussi des formes honorifiques et humbles. C’est ce qu’on appelle le keigo.

Lorsque vous essayez de maîtriser une autre langue, la meilleure chose à faire est d’y aller sans attentes ni idées préconçues et de vous concentrer sur la compréhension de la culture qui la sous-tend.

Maintenant que vous savez pourquoi tout cela est si important…

Nous espérons que vous pourrez revenir sur votre expérience d’apprentissage en sachant mieux ce qu’il faut changer dans vos méthodes d’apprentissage ou votre état d’esprit. Nous avons vu à quel point la langue et la culture sont étroitement liées et, par conséquent, l’importance d’apprendre l’étymologie d’une langue.

Il n’est pas nécessaire de l’apprendre en profondeur, mais peut-être juste assez pour mieux comprendre et apprécier les bizarreries et les règles de la ou des langues que vous essayez d’apprendre.

Quel est le degré de compréhension de la langue que vous avez apprise ? Vous êtes-vous contenté de mémoriser les définitions ou les traductions, ou comprenez-vous ce qu’elles signifient et ce qu’elles impliquent lorsqu’elles sont prononcées ?

Lorsque vous appliquez cette compréhension de la culture à l’apprentissage de la langue, des mots isolés prennent soudain un sens nouveau et des mots que vous trouviez auparavant bizarres et étranges commencent à avoir beaucoup plus de sens.

À découvrir