1. FICHE D’ORIENTATION

a. DÉFINITION

La description consiste à représenter et à caractériser les éléments situés dans l’espace et perçus par un observateur. Elle est faite selon un certain point de vue, un ordre et un but.

b. TYPES DE DESCRIPTIONS

Un paysage sera décrit différemment par un artiste ou par un savant. L’artiste a tendance à embellir ce qu’il voit par des comparaisons et des métaphores, à exprimer les sensations et les sentiments qu’il éprouve au contact de la nature. La description est alors subjective.

En revanche, le savant retient son imagination et sa sensibilité ; il observe la nature d’un regard distant. La description est alors objective.

c. L’ORDRE DE LA DESCRIPTION

Le regard de l’observateur suit un mouvement qui varie en fonction de sa situation.

Les indicateurs de lieu situent l’emplacement des objets observés et organisent la description (en haut, en bas, à côté…). De plus, l’observateur peut être fixe ou se déplacer.

d. LES POINTS DE VUE

Le point de vue est externe quand le paysage est vu par un observateur extérieur au récit.
Ce point de vue est souvent exprimé par le narrateur ou l’auteur.

Le point de vue est interne quand le paysage est vu par les yeux d’un personnage du récit qui exprime ce qu’il voit et ce qu’il éprouve.

e. LES FONCTIONS DE LA DESCRIPTION

La description apparaît à un moment déterminé de la narration pour informer le lecteur sur un élément particulier (le lieu de l’action, par exemple).

La description peut avoir une valeur de métaphore. Par exemple, la description d’une campagne pittoresque peut représenter l’espace de la liberté.

2. ATELIER D’ÉCRITURE

Lisez le texte suivant puis faites l’exercice demandé.

Partout la mer. Pourtant, vers l’avant, quelque chose de gris, ; de confus encore dans l’aube naissante, une sorte d’accumulation de nuages singuliers, pointus, déchiquetés, semblait posée sur les flots.
Puis cela apparut plus distinct ; les formes se marquèrent davantage sur le ciel éclairci ; une grande ligne de montagnes cornues et bizarres surgit […].

Guy de MAUPASSANT, Une vie.

Complétez le texte en décrivant le paysage qui « surgit » devant les yeux du spectateur.
Employez des GN pour représenter les éléments du paysage, des adjectifs pour les caractériser et des mots pour organisez la description.

Article précédentÉruption sous-marine
Article suivantCOMPOSER UN POÈME