Halte à la déprime ¹

La bonne humeur, c’est aussi une hygiène de vie 2. Nos petits conseils tout simples vous aideront à passer le cap 3 de l’hiver, avec un seul mot d’ordre : « Occupez-vous de vous ! »

ILLUMINEZ-VOUS !

Vous l’avez compris, l’hiver, il faut s’exposer à la lumière au maximum. Même quand le temps est gris, sortez une demi-heure et, dès les premiers rayons, essayez de passer le plus de temps possible dehors. Une belle journée d’hiver en Île-de France 4 peut fournir 5 000 lux 5, soit la moitié de la lumière fournie par les lampes anti-déprime. Parallèlement, éclairez le plus possible votre intérieur, en augmentant la puissance de vos ampoules (passez de 75 à 100 watts, par exemple). Allumez aussi dans la journée, surtout s’il fait gris dehors.

En plus de l’éclairage électrique, mettez des bougies. C’est chaleureux, et certaines huiles essentielles utilisées pour les parfumer, comme l’orange ou le citron, ont une action tonique 6. Enfin, si la grisaille vous donne des idées noires, achetez une lampe spéciale et/ou consultez votre médecin traitant.

BOUGEZ-VOUS !

Même si les frimas 7 ne nous y incitent guère, un peu d’exercice s’impose : le sport est, en effet, un excellent moyen de garder le moral, car il déclenche la sécrétion d’endorphines par le cerveau. Sorte de « morphine naturelle », ces substances donnent une sensation d’euphorie 8 qui se prolonge après l’effort.

Les sports d’endurance, eux, favorisent la sécrétion de sérotonine 9, qui engendre une sensation de bien-être. Jogging et footing seraient aussi efficaces que certains antidépresseurs 10. À condition de pratiquer régulièrement. Pas de courage ? Alors choisissez l’activité qui vous plaît : vélo, danse , natation, stretching ou yoga… Effectuées dans un esprit de détente, toutes les façons de bouger sont excellentes pour le moral.

PROTÉGEZ VOTRE SOMMEIL

Couchez-vous dès que vous sentez le sommeil vous gagner, autour de minuit si vous voulez qu’il soit vraiment réparateur : l’hormone de croissance, qui permet à l’organisme de réparer les lésions 11 cellulaires, est à son maximum entre minuit et 2 heures du matin.

Dormez dans une pièce peu chauffée (18°C), voire pas du tout : mieux vaut mettre une couverture supplémentaire que d’augmenter le chauffage, car le corps a besoin de se refroidir pour se préparer au sommeil. Et plus la température interne du corps est basse la nuit, plus le sommeil est profond, donc réparateur. Attention aux dîners alcoolisés ! Certes, on s’assoupit rapidement, mais on se réveille au milieu de la nuit, complètement déshydraté.

Morgane BRÉARD, Top Santé,
n° 149, février 2003

1. une période d’abattement, de fatigue morale et physique.
2. l’ensemble des règles et des pratiques nécessaires pour conserver et améliorer la santé.
3. l’étape.
4. la région à laquelle appartient Paris, en France.
5. l’unité de mesure de l’éclairement lumineux.
6. qui augmente la force de l’organisme.
7. le temps froid et de brouillard de l’hiver.
8. un sentiment de profond bien-être, de joie.
9. une substance fabriquée par le corps.
10. des médicaments contre la déprime.
11. une modification négative des cellules.

1. D’ENTRÉE DE JEU

1. Cet article est-il tiré d’un quotidien, d’un hebdomadaire, d’un mensuel ou d’un bimensuel ?
Justifiez votre réponse.

2. Dans le titre, remplacez « Halte à » par un verbe de même sens au mode impératif.

3. Quel type de texte le titre annonce-t-il ? Justifiez votre réponse.

2. AU CŒUR DU TEXTE

1. À quoi reconnaissez-vous que ce document est un article de presse ?

2. a. De combien d’intertitres cet article est-il composé ?
b. À quel mode les verbes de ces intertitres sont-ils conjugués ?
c. Trouvez, dans le chapeau, la proposition qui résume les intertitres.

3. Quels sont les destinataires de cet article ?

4. Quels types de lumière aident à lutter contre la déprime ?

5. Citez les autres remèdes contre la déprime conseillés dans cet article.

6. a. Relevez, dans les deux premiers paragraphes, les phrases impératives et les phrases déclaratives.
b. Expliquez pourquoi ces deux types de phrases sont employés.

3. PARTIE D’ÉCRITURE

Dans son article, l’auteur donne un conseil suivi d’une explication.

Couchez-vous dès que vous sentez le sommeil vous gagner, autour de minuit si vous voulez qu’il soit vraiment réparateur [conseil] : l’hormone de croissance, qui permet à l’organisme de réparer les lésions cellulaires, est à son maximum entre minuit et 2 heures du matin [explication].

Sur le même modèle, donnez à votre camarade déprimé un conseil suivi d’une explication.