Ce terme s’utilise en linguistique conformément à sa valeur épistémologique habituelle : on parle ainsi de l’analyse d’une langue. Toutefois, il se spécialise de façon spécifique dans trois acceptions :

1. Analyse distributionnelle.

2. Analyse de discours.

3. Dans la pratique pédagogique traditionnelle, l’analyse reste l’exercice grammatical fondamental. Elle se répartit entre l’analyse grammaticale, qui consiste à repérer la classe, la (ou les) catégorie(s) et la fonction d’un constituant de la dimension d’un mot, et l’analyse logique, qui consiste à identifier la nature et la fonction des propositions. La répartition entre les deux adjectifs grammaticale et logique est assez fortement aléatoire : l’analyse logique n’est guère moins grammaticale, et pas sensiblement plus logique, que l’analyse grammaticale.

Article précédentANALOGIE
Article suivantANAPHORE