apprendre une langue
apprendre une langue
Blog8 façons de sortir du plateau de l’apprentissage des langues et de...

8 façons de sortir du plateau de l’apprentissage des langues et de le dépasser

Vous êtes-vous déjà retrouvé sur le plateau redouté de l’apprentissage des langues ?

Oui, votre formation linguistique se déroulait en douceur, puis elle s’est soudainement arrêtée ou a ralenti de manière drastique, n’est-ce pas ?

« Moving Beyond the Intermediate EFL Learning Plateau » de Qing Xu souligne que ce plateau est inévitable mais qu’il peut être surmonté.

Examinons donc huit façons de surmonter ce qui vous empêche de parler couramment.

Les meilleures façons de sortir du plateau de l’apprentissage des langues

1. Fixez des objectifs clairs et réalistes en fonction de votre niveau linguistique actuel.

Une fois que vous avez atteint un plateau, le fait de ne pas savoir ce qu’il faut faire ensuite peut vous empêcher de vous concentrer sur vos études, ce qui ralentit encore plus votre apprentissage.

En vous fixant des objectifs clairs, vous vous concentrerez sur ce que vous devez faire pour aller de l’avant. Il est important de fonder ces objectifs sur votre niveau linguistique actuel et de les rendre réalistes. Fixer un délai précis pour atteindre votre objectif est également un bon moyen de vous maintenir sur la bonne voie.

Des objectifs trop ambitieux, comme parler couramment en une semaine, peuvent vous démotiver en vous exposant à l’échec. Fixez-vous des objectifs réalistes, quelque peu difficiles, mais que vous savez pouvoir atteindre.

Par exemple, vous pourriez décider d’apprendre une nouvelle série de mots de vocabulaire ou de mémoriser les conjugaisons de verbes irréguliers au cours de la semaine prochaine.

Quels que soient vos objectifs, le fait d’avoir des repères clairs vous aidera à avancer dans la bonne direction.

2. Utilisez des supports concrets pour rendre vos études attrayantes et dynamiques

La plupart des étudiants se sont concentrés sur les ressources destinées aux apprenants jusqu’à ce qu’ils atteignent un palier. Bien qu’il s’agisse d’un moyen utile pour comprendre la structure et les règles sous-jacentes d’une langue, vous devrez commencer à consommer des supports plus authentiques pour progresser vers la maîtrise de la langue.

Il peut s’agir d’histoires vraies dans votre langue cible, d’articles d’actualité et même de films et d’émissions de télévision.

Il existe de nombreux programmes d’apprentissage des langues qui exploitent la puissance de l’utilisation de la langue dans le monde réel, tout en aidant les apprenants à gérer les sentiments accablants de l’utilisation de la langue « dans la nature ».

Par exemple, FluentU utilise des vidéos authentiques de petite taille mettant en scène des locuteurs natifs pour vous aider à apprendre une langue dans son contexte. Les types de vidéos incluent des bandes-annonces de films, des clips de séries, des segments d’actualités, des vlogs et bien d’autres types de médias natifs.

Les sous-titres interactifs de chaque clip expliquent en détail le vocabulaire utilisé, et vous pouvez réviser les mots à l’aide de flashcards multimédias et de quiz personnalisés. Vous pouvez filtrer les vidéos par thème et par format pour découvrir des contenus qui vous intéresseront, et par niveau de difficulté pour trouver des vidéos qui correspondent à votre niveau de compétence.

Le programme vous permet même de pratiquer votre prononciation à l’aide de « questions orales » pour un apprentissage complet.

FluentU est actuellement disponible pour 10 langues, toutes accessibles avec un seul abonnement : anglais, espagnol, français, allemand, italien, portugais, chinois, coréen, japonais et russe. Le programme peut être utilisé dans un navigateur ou vous pouvez l’installer sur votre appareil iOS ou Android – ne vous inquiétez pas, il suit vos progrès sur tous les appareils afin que vous puissiez reprendre là où vous vous êtes arrêté dans n’importe quelle langue.

Un contenu authentique peut rendre vos études de langues plus attrayantes et dynamiques, en vous offrant de fantastiques opportunités d’apprentissage et de révision qui peuvent vous propulser hors de votre plateau.

3. Changez les choses et essayez de nouvelles méthodes d’apprentissage

Puisque votre apprentissage des langues s’est ralenti, c’est l’occasion idéale de changer ce que vous faisiez jusqu’à présent. Il est possible que vous soyez tout simplement coincé dans la routine de cette méthode. En essayant quelque chose de nouveau, vous pourriez donner un nouveau souffle à votre apprentissage des langues.

Par exemple, vous pouvez essayer la double traduction. Il s’agit de traduire un texte d’une langue à l’autre et vice-versa. C’est un moyen utile d’enrichir votre vocabulaire et d’exercer vos compétences en lecture et en écriture.

En outre, si vous avez suivi un cours ou étudié un manuel, vous pouvez essayer l’immersion, les logiciels d’apprentissage des langues ou les applications d’apprentissage des langues.

Vous pouvez également suivre un cours dans votre langue cible. Voici quelques plateformes qui peuvent vous aider dans cette démarche :

  • Coursera propose des cours sur une grande variété de sujets, et en plus des cours dispensés en anglais, vous pouvez en trouver en français, en espagnol, en chinois mandarin et dans d’autres langues.
  • Udemy propose des cours à son propre rythme, accessibles sur n’importe quel appareil, qui couvrent de nombreux sujets.
  • Si vous souhaitez relever le défi de suivre un véritable cours universitaire dans votre langue cible, edX propose des cours d’écoles telles que Harvard et le MIT.

En revanche, si vous avez misé sur l’immersion, c’est le moment ou jamais de vous plonger dans un manuel pour mieux comprendre les règles de grammaire sous-jacentes.

Quoi qu’il en soit, changer de méthode est un moyen facile de sortir de l’ornière et de voir la langue sous un nouvel angle.

4. Passez un test de compétence et concentrez-vous sur les points qui vous posent problème

Passer des tests de compétence et évaluer vos propres compétences vous aidera à déterminer les domaines sur lesquels vous devez travailler. Dialang est un test de compétence en ligne gratuit particulièrement utile, car il vous permet de tester plusieurs compétences individuellement afin de déterminer celles qui sont les plus faibles.

Une autre façon d’évaluer vos propres compétences sans passer de test est de réfléchir à ce avec quoi vous êtes le plus à l’aise. Si vous deviez communiquer avec un locuteur natif, seriez-vous plus à l’aise à l’oral ou à l’écrit ? Seriez-vous plus à l’aise en entendant ou en lisant la réponse d’un locuteur natif ? Il y a de fortes chances que la compétence que vous préférez soit votre compétence la plus forte, alors concentrez-vous sur la compétence que vous n’avez pas choisie.

Même si vous avez atteint un niveau intermédiaire dans l’ensemble, il y a de fortes chances que vous ayez des points forts et des points faibles. Une fois que vous avez trouvé ces domaines, il ne vous reste plus qu’à travailler à l’amélioration de vos points faibles !

Par exemple, si vous avez du mal à écouter, faites plus d’exercices d’écoute. De même, si vous avez du mal à parler, trouvez des occasions de prendre la parole. Vous pouvez même créer un club d’art oratoire dans votre langue cible !

En outre, si vous avez du mal avec une règle de grammaire particulière, vous pouvez consacrer plus de temps et d’efforts à la mettre au point.

Non seulement le fait de consacrer du temps et des efforts à l’amélioration des points qui vous posent problème vous permettra d’améliorer vos compétences linguistiques, mais votre confiance en vous montera également en flèche.

5. Apprendre plus de vocabulaire nouveau

Le manque de vocabulaire est l’un des principaux obstacles qui empêchent les apprenants de niveau intermédiaire de progresser.

L’apprentissage du vocabulaire est essentiel pour atteindre la fluidité. Vous pouvez choisir des ensembles de vocabulaire en tenant compte des mots qui manquent à votre vocabulaire. Par exemple, de nombreux apprenants intermédiaires n’ont pas autant de verbes qu’il serait souhaitable, c’est donc un bon point de départ. Il se peut également que vous manquiez d’un langage plus académique, des mots liés à vos intérêts académiques pourraient donc être bénéfiques.

Quizlet est un outil utile pour trouver et étudier des ensembles de vocabulaire thématique. Il vous suffit de taper des mots clés et vous trouverez de nombreuses listes créées par des utilisateurs. Vous pouvez imprimer les listes pour les étudier, jouer à des jeux sur le site ou utiliser des flashcards sur le site.

VTrain.net est un logiciel gratuit que vous pouvez utiliser pour créer et réviser vos propres flashcards, ce qui vous permet de choisir le vocabulaire qui vous semble le plus important. Les applications de flashcards comme Cram (disponible pour iOS et Android) sont également des outils d’apprentissage utiles qui vous permettent d’enrichir votre vocabulaire en quelques minutes.

Enrichir votre vocabulaire ne vous aidera pas seulement à maintenir votre apprentissage sur la bonne voie, mais aussi à communiquer de manière plus claire et plus concise.

6. Essayez de parler votre langue cible avec des locuteurs natifs

La plupart des étudiants en langues se concentrent sur une forme générique de leur langue cible au début de leur formation. Une fois que vous avez atteint un plateau, la prochaine étape logique est d’apprendre à parler davantage comme un natif. L’interaction avec des locuteurs natifs est un excellent moyen de s’entraîner à parler et à écouter, d’enrichir son vocabulaire et d’améliorer sa prononciation.

L’échange de conversations est un outil formidable à cet égard. L’échange de conversation consiste à s’associer à un locuteur de la langue cible. Vous vous entraînez dans votre langue cible et votre partenaire s’entraîne dans votre langue maternelle. Si vous ne trouvez pas de locuteur natif près de chez vous, il existe de nombreuses solutions en ligne.

Par exemple, Conversation Exchange peut vous aider à trouver un locuteur natif près de chez vous ou à organiser une correspondance. TalkAbroad peut également vous aider à organiser des conversations vidéo en ligne avec un locuteur natif. L’échange linguistique par Skype est un moyen très répandu pour entrer en contact avec des locuteurs natifs du monde entier.

De nombreux sites d’échange de conversations proposent même une estimation du niveau de compétence des participants. Si vous trouvez quelqu’un qui a un niveau de compétence intermédiaire dans votre langue maternelle, il est probable qu’il se trouve lui aussi dans la phase de plateau d’apprentissage de la langue.

Lorsque vous commencerez à parler votre langue cible avec des locuteurs natifs, vos compétences et votre confiance en vous vous propulseront au-delà du plateau.

7. Renforcez votre confiance et partagez votre expérience avec d’autres apprenants

Travailler sur vos compétences en général vous aidera à améliorer votre confiance, mais la meilleure façon d’améliorer votre confiance est d’utiliser votre langue cible et de l’utiliser souvent.

Si vous ne parlez pas, n’écoutez pas, ne lisez pas et n’écrivez pas souvent dans votre langue cible, vous n’aurez pas le temps d’acquérir la confiance dont vous avez besoin pour continuer à progresser vers la maîtrise de la langue. En cours d’apprentissage, les compétences d’un natif semblent impossibles à acquérir. C’est pourquoi il est important d’utiliser vos compétences dans un contexte favorable. Rencontrez ou faites-vous des amis qui en sont au même stade de leur apprentissage. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, consultez les communautés d’apprentissage des langues.

Ensemble, vous pourrez discuter des difficultés que vous rencontrez et vous entraîner. Même si vous vous liez d’amitié avec quelqu’un qui apprend une autre langue, rien ne vous empêche de lui parler dans votre langue cible (et c’est peut-être même moins intimidant) ! De même, si vous lisez ou écrivez avec un ami, il y aura quelqu’un pour vous pousser à aller de l’avant si vous avez envie d’abandonner.

Tant que vous utiliserez la langue plus souvent, votre confiance en vous augmentera jusqu’à ce que vous puissiez la parler couramment.

8. Ne laissez pas le découragement ralentir vos progrès

Lorsque votre apprentissage se ralentit, il est facile de se décourager. Vous pouvez même arrêter d’essayer d’améliorer vos compétences linguistiques. Mais ne vous laissez pas abattre par le découragement ! L’apprentissage d’une langue est comme un marathon. Lorsque vous commencez, il est facile d’avancer rapidement. Cependant, plus vous avancez, plus votre rythme risque de ralentir. Lorsque les choses semblent impossibles, il est important de se rappeler que vous avez parcouru un long chemin.

Bien sûr, il était plus amusant d’aller plus vite, mais abandonner maintenant que la ligne d’arrivée de la maîtrise de la langue est en vue est une erreur que vous risquez de regretter. Vous avez déjà beaucoup travaillé. Ne laissez pas le découragement vous empêcher de terminer la course !

Qu’est-ce qu’un plateau d’apprentissage linguistique ?

Un plateau d’apprentissage linguistique se produit lorsque vous cessez d’apprendre aussi rapidement que possible. Il est facile de faire des progrès rapides au début, mais au fur et à mesure que vous apprenez, vous ralentissez naturellement. C’est pourquoi un plateau d’apprentissage des langues se produit souvent lorsque les apprenants atteignent un niveau intermédiaire de compétence linguistique.

Pourquoi les plateaux d’apprentissage des langues se produisent-ils ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez être confronté à un plateau d’apprentissage des langues.

  • Vous avez atteint vos objectifs. Beaucoup d’apprenants se fixent des objectifs qu’ils atteignent lorsqu’ils parviennent à un niveau intermédiaire. Par exemple, vous voudrez peut-être être capable de tenir une conversation de base ou de lire un journal ou un livre dans votre langue cible. Si vous avez atteint tous vos objectifs d’apprentissage, votre apprentissage s’arrêtera naturellement.
  • Vous n’avez pas d’objectifs. Que vous n’ayez jamais eu d’objectifs au départ ou que vous n’en ayez pas fixé de nouveaux depuis que vous avez atteint vos objectifs précédents, l’absence d’objectifs peut freiner les progrès de l’apprentissage d’une langue. Sans une idée claire de ce que vous espérez atteindre, vous ne disposez pas d’une orientation claire pour vous concentrer sur votre étude.
  • Vous restez bloqué sur une boucle, en faisant toujours la même chose. Si vous faites toujours la même chose, vous obtiendrez probablement toujours les mêmes résultats. Toutefois, une fois que vous aurez exploité à fond une méthode particulière, vous verrez votre apprentissage plafonner.
  • Vous manquez de confiance en vous. En tant qu’apprenant intermédiaire, vous avez parcouru un long chemin, mais vous en savez assez pour vous rendre compte qu’il y a beaucoup de choses que vous ne savez pas. Cela peut diminuer votre confiance en vous et vous donner l’impression qu’il vous est impossible de parler couramment ou de communiquer aussi clairement que vous le souhaiteriez.
  • Il y a un ralentissement naturel. Même si vous faites tout ce qu’il faut, l’apprentissage d’une langue peut naturellement plafonner. Ce n’est pas une vérité amusante, mais en même temps, au moins vous n’êtes pas le seul responsable de l’ornière dans laquelle vous vous trouvez !

Le chemin qui mène à la maîtrise d’une langue n’est pas forcément une progression continue.

Il y aura certainement des terrains plats en cours de route.

Mais si vous suivez ces conseils, vous pourrez surmonter votre plateau d’apprentissage linguistique et poursuivre votre chemin vers la maîtrise de la langue en toute confiance !

À découvrir