apprendre une langue
apprendre une langue
Apprendre une langueBlogQu'est-ce qu'une langue asiatique ? Et comment l'apprendre ?

Qu’est-ce qu’une langue asiatique ? Et comment l’apprendre ?

Si vous vous demandez quelle langue apprendre, le choix d’une langue asiatique pourrait bien être votre réponse.

Nous allons adopter une vision globale de l’apprentissage des langues asiatiques et tenter de vous aider, quelle que soit la langue asiatique que vous souhaitez apprendre.

Nous aborderons également les spécificités de certaines langues asiatiques plus courantes, mais si vous souhaitez apprendre une langue moins répandue, nous vous donnerons quelques conseils pour trouver vos propres ressources et commencer à apprendre.

Qu’est-ce qu’une langue asiatique ?

Il est peut-être plus difficile de répondre à cette question que vous ne le pensez.

Pour beaucoup de gens, les premières langues qui viennent à l’esprit sont celles de l’Asie de l’Est, largement répandues : le chinois, le japonais et le coréen.

Mais qu’en est-il des langues d’Asie du Sud-Est comme le vietnamien et le malais ?

Qu’en est-il des langues d’Asie du Sud comme l’hindi et le bengali ?

Qu’en est-il du russe ? Qu’en est-il de l’anglais ?

Le continent asiatique compte plus de 2 000 langues et des milliards de personnes.

En outre, de nombreuses langues originaires d’Asie sont parlées ailleurs par des communautés diasporiques, et des langues comme l’anglais, le français et le portugais ont fait des incursions dans les pays asiatiques et se sont même développées en de nouvelles variétés uniques.

La liste officielle des langues asiatiques est assez longue et comprend une grande diversité de langues.

Raisons possibles d’apprendre une langue asiatique

Lorsqu’il s’agit de décider quelle langue apprendre, il existe de nombreuses raisons de choisir une langue parlée sur le continent asiatique et/ou par les nombreuses personnes d’origine asiatique qui vivent dans le monde entier.

Certaines sont d’ordre pratique. Les personnes qui s’orientent vers les relations internationales et les affaires peuvent généralement tirer profit de la connaissance d’une autre langue, surtout s’il s’agit d’une langue qu’elles peuvent utiliser pour communiquer avec des partenaires commerciaux potentiels. Certains pays asiatiques en particulier, comme le Japon et la Chine, ont une influence économique et médiatique considérable dans le monde d’aujourd’hui. Connaître le japonais, le mandarin ou une autre langue asiatique peut donc s’avérer très utile et vous donner un avantage concurrentiel.

Pour de nombreuses personnes, c’est un penchant ou un lien direct avec une certaine culture asiatique qui suscite le désir d’apprendre une langue. Une langue peut ouvrir la porte aux voyages, à la communication avec des locuteurs natifs, à la possibilité d’apprécier des livres et des films de première main, et bien plus encore. Vous avez peut-être des amis vietnamiens et vous aimeriez pouvoir leur parler en vietnamien. Peut-être êtes-vous fasciné par la littérature indienne et aimeriez-vous la lire dans sa version originale ? Peut-être que vos parents, vos grands-parents ou d’autres membres de votre famille sont originaires de Chine et que vous aimeriez un jour voyager avec eux (ou écouter leurs conversations).

Outre le lien personnel, l’apprentissage d’une langue parlée dans un pays que vous visitez, ne serait-ce qu’un peu, peut enrichir l’expérience globale. En outre, en voyageant, vous avez l’occasion d’aider ceux qui ne connaissent pas la langue locale. Si vous souhaitez voyager en Asie, il est peut-être temps de vous plonger dans les livres ! Supposons que vous vous trouviez dans une épicerie à Tokyo et que vous voyiez un collègue anglophone qui s’efforce de communiquer avec la caissière en japonais. Si vous parlez japonais, vous avez la possibilité d’aider les deux parties. Connaître la ou les langue(s) couramment parlée(s) est un grand avantage partout, et c’est un grand sentiment que de pouvoir aider quelqu’un d’autre.

La sensibilité à la langue est un autre avantage, et c’est aussi quelque chose d’important à prendre en compte. Pour certains anglophones qui ne connaissent pas les langues ou les cultures asiatiques en général, les langues asiatiques peuvent sembler similaires les unes aux autres. Si c’est votre cas, une fois que vous avez étudié ne serait-ce qu’un peu une langue asiatique, comme le coréen (qui est en fait une langue isolée), il devient évident qu’elle est très différente, par exemple, du japonais ou du lao. Non seulement cela vous évitera de commettre des erreurs embarrassantes et évitera aux Asiatiques qui vous entourent d’avoir à gérer ces erreurs, mais cela vous permettra également de mieux apprécier les différences entre les cultures asiatiques.

L’apprentissage d’une langue asiatique peut vous permettre de profiter de la culture populaire de cette langue, où que vous soyez. Par exemple, vous aimez peut-être écouter de la K-pop ou de la J-pop. De plus en plus de personnes dans le monde écoutent et apprécient la musique pop asiatique.

Quelle langue asiatique devriez-vous apprendre ?

Il n’y a pas de réponse évidente à cette question. Les raisons qui vous poussent à choisir une langue asiatique en particulier peuvent être personnelles ou purement pratiques, mais si vous n’êtes pas sûr de vous ou si vous êtes coincé entre deux ou plusieurs langues, voici quelques facteurs à prendre en considération qui pourraient vous aider à vous décider.

Le premier est le nombre de personnes qui parlent la langue dans le monde. Par exemple, l’hindi compte environ 490 millions de locuteurs alors que le coréen n’en compte que 71 millions. Si vous cherchez à choisir une langue qui vous permettra simplement de communiquer avec le plus grand nombre de personnes, l’hindi l’emportera sur le coréen.

Toutefois, la prise en compte de ce facteur joue également dans l’autre sens. Si votre objectif n’est pas simplement de communiquer avec un grand nombre de personnes, mais de vous spécialiser sur le plan professionnel, vous aurez peut-être intérêt à choisir une langue moins connue. Par exemple, si vous vous destinez à la traduction et que vous souhaitez choisir une paire de langues très demandée, vous pouvez consulter les sites d’offres d’emploi pour voir si l’une des langues qui vous intéressent est très demandée pour être traduite en anglais (ou dans une autre langue que vous connaissez dans votre langue maternelle).

Un autre élément à prendre en considération est la nature de la langue écrite. Au Japon, par exemple, il existe deux alphabets phonétiques, le hiragana et le katakana, ainsi que le kanji, une forme écrite qui utilise les caractères chinois. Toutes ces formes sont utilisées quotidiennement. Par conséquent, le système d’écriture du japonais étant plus complexe, il ne s’agit peut-être pas de la langue la plus attrayante ou la plus pratique à apprendre, en fonction de vos intérêts, de vos désirs, de vos capacités et d’autres facteurs, bien entendu. Si les multiples systèmes d’écriture japonais vous semblent intimidants, par exemple, vous pouvez opter pour le vietnamien, le thaïlandais ou le coréen, qui ont tous un système d’écriture principal relativement simple.

Une fois que vous avez choisi la langue que vous allez apprendre, félicitations ! Vous pouvez commencer votre voyage d’apprentissage des langues !

Conseils et astuces : Comment aborder l’apprentissage d’une langue asiatique

Explorez la grande variété de ressources pratiques en ligne.

De nos jours, beaucoup d’entre nous possèdent de petits ordinateurs qu’ils transportent dans leur poche ou leur sac à main. Il est donc plus facile que jamais d’apprendre une langue à tout moment et en tout lieu. Même si vous n’apprenez pas en déplacement, le simple fait d’être en ligne augmente considérablement vos possibilités.

  • OpenCulture est un site web qui vous permet d’accéder à des cours de langue gratuits en ligne, ainsi qu’à des films, de la musique et des manuels. Pour les apprenants de langues asiatiques, OpenCulture propose des cours de khmer (cambodgien), de chinois mandarin, d’hindi, d’indonésien, de japonais, de coréen, de lao, de russe, de tagalog, de thaï et de vietnamien.
  • FluentU est une application et un site web d’immersion linguistique qui propose des vidéos authentiques dans la langue que vous souhaitez apprendre. Pour les langues asiatiques, FluentU propose actuellement des cours de chinois mandarin, de japonais, de coréen et de russe.

FluentU prend des vidéos authentiques – comme des clips musicaux, des bandes-annonces de films, des nouvelles et des conférences inspirantes – et les transforme en leçons personnalisées d’apprentissage de la langue.

Vous pouvez essayer FluentU gratuitement pendant 2 semaines. Visitez le site web ou téléchargez l’application iOS ou Android.

P.S. Cliquez ici pour profiter de notre vente actuelle ! (Expire à la fin de ce mois.)

  • Duolingo est une application amusante dont vous avez probablement déjà entendu parler. Elle permet d’améliorer le vocabulaire et la grammaire à l’aide de jeux sous forme de quiz. C’est un moyen amusant et mobile de pratiquer les langues. L’application est conçue pour vous présenter de nouveaux mots, de nouvelles phrases et de nouvelles règles de grammaire au moyen de courts exercices et de tests, et vous pouvez revenir en arrière pour revoir ce que vous avez peut-être oublié. Duolingo propose actuellement des cours de vietnamien, de coréen, de japonais, d’indonésien, d’hindi et de chinois mandarin.
  • Chegg est une autre ressource en ligne et une application qui vous permet de créer vos propres supports d’apprentissage et d’en utiliser d’autres. Mieux connu pour ses flashcards virtuelles, Chegg propose déjà des millions de supports d’étude. Actuellement, Chegg propose du matériel pour un certain nombre de langues asiatiques. L’avantage de Chegg est que vous pouvez choisir de créer vos propres flashcards, ce qui est parfait pour des listes de vocabulaire spécifiques, ou d’utiliser un jeu de flashcards préétabli, si vous voulez vous épargner un peu de travail.

Vous ne trouvez pas la langue asiatique que vous souhaitez ci-dessus ? Une simple recherche de « apprendre [langue] » peut vous apporter beaucoup, et une recherche de vidéos peut être particulièrement utile. Vous pouvez également consulter ce guide exhaustif des ressources linguistiques gratuites sur le web. Il est probable que vous puissiez trouver quelque chose pour votre langue cible.

Écoutez de la musique dans la langue que vous apprenez.

Entendre la langue utilisée permet d’acquérir du vocabulaire et de la prononciation. En plus d’écouter, répéter à haute voix ce que vous entendez sera bénéfique. Que vous fassiez cela chez vous, sans distraction, ou dans la circulation pendant votre trajet quotidien, c’est une façon d’écouter et d’utiliser la langue.

C’est là que votre obsession pour la musique asiatique populaire peut s’avérer très utile. YouTube propose de nombreuses vidéos de K-pop et de J-pop, et vous pouvez également écouter en streaming de la K-pop, de la J-pop et d’autres musiques asiatiques dans les charts mondiaux sur Spotify.

Voici quelques recommandations pour les principales langues asiatiques :

  • Apprendre le russe avec de la bonne musique : 10 chansons russes populaires pour faire vibrer votre monde
  • Apprenez le chinois par les paroles : 10 chansons Mandopop accrocheuses pour commencer
  • Améliorez votre coréen avec les paroles et les traductions de K-pop Hangul
  • 5 leçons de japonais jazzy que vous pouvez apprendre avec des chansons de J-pop

Investissez dans de bons manuels et cahiers d’exercices.

Investissez dans des manuels, des cahiers d’exercices et des dictionnaires récents. Étant donné que toutes les langues évoluent constamment pour suivre les changements culturels, vous obtiendrez les meilleurs résultats en utilisant une source écrite récemment. Cependant, cela peut coûter cher, alors essayez de trouver des librairies et des sites Internet à prix avantageux, ou cherchez des étudiants qui vendent leurs vieux livres.

Il existe également de nombreuses feuilles de travail et de nombreux manuels disponibles en ligne. Amazon, où nous achetons tous des choses de nos jours, est un endroit fiable pour trouver des manuels, tels que le « Practical Chinese Reader ».

Si vous ne savez pas quoi acheter, essayez de consulter des recommandations et des commentaires sur YouTube, comme ce commentaire sur les manuels japonais.

Explorez la culture et l’histoire asiatiques à travers la télévision et les films.

La langue est étroitement liée à la culture et à l’histoire, c’est pourquoi vous devez vous familiariser avec les deux. Il est important de garder à l’esprit qu’une partie de la culture pop (comme la musique pop destinée à la consommation internationale) peut être plus représentative d’une facette particulière d’une culture que de la culture dans son ensemble. Il est également important de comprendre qu’une culture n’est pas nécessairement équivalente à un pays.

Il peut y avoir plusieurs cultures régionales différentes qui parlent la langue asiatique que vous apprenez, toutes aussi légitimes les unes que les autres et dont la plupart sont probablement le résultat d’événements historiques et politiques spécifiques.

Cependant, ce n’est pas parce que la culture et l’histoire sont des sujets sérieux et complexes qu’il est impossible de les aborder par le biais de médias ludiques. Les fictions historiques peuvent être un moyen fantastique de se faire une idée des événements qui ont façonné une culture, et elles sont actuellement très populaires dans plusieurs pays d’Asie.

Par exemple, la série Netflix « Kingdom », qui se déroule à l’époque Joseon en Corée, traite de l’apparition d’une apocalypse zombie… D’accord, tout cela n’est peut-être pas exactement exact d’un point de vue historique, mais le fait est que vous pourriez tout de même apprendre beaucoup de choses en regardant certaines de ces séries.

En plus des drames historiques, les mouvements et les séries qui traitent de sujets modernes peuvent être incroyablement utiles pour l’apprentissage, et la meilleure chose à faire est d’en apprendre plus sur une langue et une culture correspondante en même temps.

Outre les options de streaming les plus évidentes comme Netflix et Amazon, AsianCrush est un excellent site pour trouver des films et des émissions asiatiques à regarder. Vous pouvez effectuer une recherche par région, et les régions possibles à filtrer sont la Chine, Hong Kong, l’Inde, le Japon, la Malaisie, la Mongolie, les Philippines, Singapour, la Corée du Sud, Taïwan, la Thaïlande, les États-Unis et le Viêt Nam.

Essayez des recettes.

S’il n’y a pas de restaurant dans votre région qui serve des plats de la ou des cultures dont vous apprenez la langue, vous pouvez essayer de préparer vous-même des plats.

Si vous êtes débutant, vous ne voudrez peut-être pas commencer par utiliser des recettes écrites dans votre langue cible, mais vous pouvez tirer beaucoup d’avantages des sites web et des blogs de recettes tenus par des personnes ayant un lien étroit avec la culture de la langue cible. Même si les sites eux-mêmes sont en anglais, vous verrez souvent des plats et des ingrédients présentés dans la langue d’origine, puis expliqués, ce qui vous permettra peut-être d’obtenir des informations culturelles importantes.

Voici quelques bons exemples :

  • CamboKitchen. Il s’agit d’un blog de recettes spécialisé dans la cuisine cambodgienne. L’auteur/cuisinier derrière ce site, Cat, vit en Australie et est d’origine cambodgienne.
  • Hungry Huy. Ce blog est écrit par un Américain d’origine vietnamienne dont les parents tenaient un restaurant vietnamien en Californie.
  • Maangchi. Maangchi est une New-Yorkaise d’origine coréenne dont les recettes sont disponibles sur son site web et sur YouTube.

Lorsque vous faites des recherches sur un plat particulier et que vous le cuisinez, profitez-en pour étudier le vocabulaire clé en cours de route. Cherchez le nom des ingrédients que vous utilisez. Ensuite, une fois que vous avez préparé le plat vous-même, essayez de rédiger votre propre version de la recette dans la langue cible. Même si vous n’allez pas plus loin que la liste des ingrédients, c’est déjà ça de pris !

Consultez des blogs

Recherchez des blogs écrits spécifiquement pour la langue que vous apprenez. En plus des blogs de langue asiatique de FluentU, vous pouvez trouver de nombreux blogs intéressants pour apprendre le chinois, le coréen, le japonais, le russe et d’autres langues.

Si vous souhaitez voyager, vous pouvez également essayer de trouver des blogs de voyage ou des blogs écrits par des personnes étudiant à l’étranger dans une région de la langue cible. Outre les conseils et les nouvelles stratégies d’apprentissage, vous découvrirez peut-être de nouveaux endroits, magasins ou restaurants à visiter lors d’un prochain voyage. Vous pourrez ensuite passer à la lecture de blogs dans votre langue cible, écrits par des locuteurs natifs.

Japan Blog Directory est un site web qui facilite la recherche de blogs sur la langue et la culture japonaises en rassemblant divers blogs en un seul endroit facile d’accès, de sorte que vous n’ayez pas à parcourir l’internet par vous-même.

Pour d’autres langues asiatiques plus populaires, vous pouvez rechercher « blogs en [langue] » et obtenir des listes comme celle-ci. Pour les langues asiatiques moins répandues, il est préférable de rechercher un type de blog dans la langue cible, par exemple « blogs sur le style de vie » ou « blogs sur la musique ».

Envisagez de vous inscrire à un cours proposé par une école, un centre communautaire ou un établissement d’enseignement supérieur près de chez vous.

En particulier si vous n’avez pas d’amis ou de famille qui parlent la langue asiatique que vous apprenez, l’interaction en face à face avec un professionnel ou un locuteur natif et d’autres étudiants peut s’avérer très bénéfique. L’utilisation de la langue, même en dehors de votre zone de confort, est le meilleur moyen d’apprendre et de s’améliorer.

Lorsque vous choisissez les ressources et les techniques à utiliser, vous devez tenir compte du fait qu’une combinaison est presque toujours bénéfique.

Maximiser les différentes façons d’apprendre et d’utiliser la langue est vraiment bénéfique, car cela garantit que vous aurez toujours de nouvelles expériences avec la langue.

En fin de compte, votre parcours d’apprentissage des langues est le vôtre.

L’apprentissage d’une langue asiatique ne va pas sans difficultés, mais il existe de nombreuses ressources pour vous aider à les surmonter !

Et encore une chose…

Si vous aimez l’idée d’apprendre à votre propre rythme depuis le confort de votre appareil intelligent avec un contenu linguistique authentique et réel, vous aimerez utiliser FluentU.

Avec FluentU, vous apprendrez de vraies langues – telles qu’elles sont parlées par des locuteurs natifs. FluentU a une grande variété de vidéos comme vous pouvez le voir ici :

français

FluentU propose des légendes interactives qui vous permettent de cliquer sur n’importe quel mot pour voir une image, une définition, de l’audio et des exemples utiles. Le contenu en langue maternelle est désormais à portée de main grâce aux transcriptions interactives.

Vous n’avez pas compris quelque chose ? Revenez en arrière et réécoutez. Un mot vous a échappé ? Passez votre souris sur les sous-titres pour afficher instantanément les définitions.

espagnol

Vous pouvez apprendre tout le vocabulaire de n’importe quelle vidéo avec le « mode d’apprentissage » de FluentU. Balayez vers la gauche ou la droite pour voir plus d’exemples pour le mot que vous apprenez.

chinois

Et FluentU garde toujours une trace du vocabulaire que vous apprenez. Il vous donne une pratique supplémentaire avec les mots difficiles et vous rappelle quand il est temps de réviser ce que vous avez appris. Vous obtenez une expérience vraiment personnalisée.

Commencez à utiliser le site web FluentU sur votre ordinateur ou votre tablette ou, mieux encore, téléchargez l’application FluentU sur iTunes ou Google Play. Cliquez ici pour profiter de leur promotion actuelle ! (Expire à la fin de ce mois.)

À découvrir
À découvrir