apprendre une langue
apprendre une langue
Apprendre une langueBlogAcadémie française : Le rôle et les controverses de l'Académie française à...

Académie française : Le rôle et les controverses de l’Académie française à l’intention des apprenants de français

L’Académie française est peut-être l’organisation culturelle d’élite la plus célèbre de France.

Sa mission première est de promouvoir la langue française en décernant des prix littéraires, en publiant des dictionnaires et en faisant connaître l’opinion de ses membres sur les diverses subtilités de l’usage et de l’évolution de la langue française.

Bien qu’elle ait historiquement exigé respect et déférence, la nécessité de l’Académie française fait aujourd’hui l’objet d’un vif débat.

La connaissance de cette institution française vous permettra de mieux apprécier la complexité de la langue tout en vous tenant au courant des débats ou des changements de vocabulaire et de grammaire.

Voici votre guide de l’Académie française et de l’importance qu’elle revêt pour vous en tant qu’apprenant de la langue française.

L’histoire de l’Académie

La prestigieuse Académie française trouve son origine dans un groupe quelque peu informel de collègues littéraires partageant les mêmes idées.

Un groupe d’écrivains parisiens décide de se réunir une fois par semaine pour discuter de l’actualité et de tous les sujets qui les intéressent. Ces réunions leur permettaient également de partager leurs écrits et de les critiquer.

L’un des participants était un ami du cardinal de Richelieu, premier ministre de l’époque et l’un des hommes d’État les plus influents de France. C’est lui qui a suggéré que les réunions hebdomadaires fassent partie d’une institution parrainée par l’État.

Bien que certains, en désaccord avec la politique du cardinal Richelieu, ne soient pas favorables à la création d’un tel institut, l’Académie française est officiellement créée en 1635.

Le surnom de l’Académie

Aucune institution d’élite n’est complète sans un titre de fonction élégant pour ses membres. Les membres de l’Académie sont appelés immortels.

Ce terme est lié à la devise inscrite sur le sceau que le cardinal de Richelieu a donné à l’Académie : À l’immortalité.

Pour ceux qui ont des goûts moins dramatiques, les membres de l’Académie sont également appelés académiciens.

L’Académie compte 40 sièges. Bien que moins de 40 sièges puissent être occupés à un moment donné en raison du décès ou de la démission de certains membres, il n’y a jamais plus de 40 membres en même temps.

Depuis la création de l’Académie, il y a eu un total de 732 immortels, dont sept lauréats du prix Nobel. Parmi les membres les plus connus, citons Voltaire et Victor Hugo.

La mission de l’Académie

Fidèle à ses racines littéraires, l’Académie a pour mission principale de protéger et de promouvoir la langue française.

On ne pense généralement pas qu’une langue ait besoin d’être protégée, en particulier une langue aussi courante et répandue que le français. Néanmoins, les changements potentiels du français sont parfois perçus comme une menace pour la pureté et la beauté de la langue.

C’est pourquoi l’Académie publie des avis sur ces changements.

L’Académie publie également des réflexions sur des questions linguistiques moins controversées et plus académiques, telles que les différences entre un an et une année.

Il convient de noter que ces avis ne sont que des avis. Elles n’ont pas de valeur juridique.

L’Académie décerne également des prix à des œuvres remarquables de la littérature française qui ont été imprimées et publiées en français.

Parmi les dizaines de prix qu’elle décerne, certains sont annuels, d’autres tous les deux ou trois ans. Certains sont destinés à des genres spécifiques ou à la commémoration d’auteurs célèbres.

Le point de vue de l’Académie aujourd’hui

Bien que l’Académie française ait été autrefois une organisation littéraire internationale très respectée, elle est aujourd’hui souvent considérée comme élitiste.

D’autres considèrent l’Académie comme un bastion conservateur et partial, citant sa récente décision contre le langage inclusif de genre, un mouvement visant à rendre le français moins masculin.

Bien que l’Académie dispose d’une plate-forme pour exprimer des opinions concernant l’utilisation de la langue, elle n’a pas de pouvoir d’application réel.

Ainsi, l’Académie ne jouit que du prestige que le public français décide de lui accorder.

Si la grande majorité décide de l’ignorer et d’ignorer ses opinions, l’Académie perdrait essentiellement sa « tribune », ainsi que son prestige.

Toutefois, l’Académie est actuellement une institution active et respectée qui mérite d’être connue.

Controverses de l’Académie

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’Académie s’attache à préserver la pureté de la langue française. Avec la mondialisation, l’institution craint que cette pureté soit menacée.

La menace la plus notable est l’augmentation progressive des mots anglais dans la langue française (franglais).

Bien que la plupart des jeunes générations n’y voient pas d’inconvénient, l’Académie propose souvent de remplacer les mots anglicisés par des mots français « corrects ».

Un autre débat porte sur l’inclusion des genres dans la langue. Les adjectifs français s’écrivent différemment selon le genre et le nombre du nom qu’ils décrivent, ce qui pose problème lorsqu’on s’adresse à des groupes de personnes.

La règle actuelle veut que tout groupe comprenant au moins un homme soit désigné par la grammaire masculine, même s’il y a 99 femmes et un seul homme.

Nombreux sont ceux qui affirment que cette règle exclut les femmes et proposent qu’il existe des formes masculines et féminines d’un adjectif ou d’une profession.

Par exemple, courageux se traduirait par courageux.euses (pour représenter à la fois les formes masculine et féminine du mot).

Bien que le changement proposé affecte davantage le français écrit que le français parlé, l’Académie a néanmoins trouvé l’idée trop compliquée.

D’un point de vue social, beaucoup considèrent l’Académie comme trop conservatrice et élitiste, surtout si l’on considère que pratiquement personne en dehors du cercle social des immortels ne peut être nommé pour devenir membre.

Les avantages de l’Académie pour les apprenants de français

L’enseignement du français aux locuteurs d’autres langues n’est pas l’objectif premier de l’Académie. Cependant, elle l’encourage et peut vous mettre en contact avec des ressources qui vous aideront à atteindre vos objectifs en matière de français.

Recommandations de matériel authentique

Vous trouverez la liste des liens utiles pour l’étude des langues de l’Académie française ici. Parmi les ressources authentiques en français qu’elle met en avant figurent TV5Monde et RFI (Radio France Internationale).

Le lien ci-dessus vous dirigera également vers des documents de référence authentiquement français, comme le site Orthonet, qui propose des exercices de grammaire uniquement en français.

C’est un moyen fantastique de se concentrer sur l’étude de la langue sans dépendre des traductions en anglais.

Réponses aux questions linguistiques complexes

Si vous êtes un apprenant intermédiaire ou avancé et que vous souhaitez maîtriser les points les plus fins de la langue française, l’Académie est là pour vous !

Sur son site web, l’Académie a répondu à des dizaines de questions sur des sujets linguistiques complexes, tels que la raison pour laquelle le français a ces nombres bizarres comme soixante-dix (soixante-dix), quatre-vingt (quatre-vingt) et quatre-vingt-dix (quatre-vingt-dix).

Si vous êtes ambitieux et que vous voulez absolument savoir quelque chose de très spécifique sur la grammaire ou l’usage du français, vous pouvez même essayer de les écrire vous-même.

Des dictionnaires français de qualité

Les dictionnaires constituent une autre contribution de l’Académie au français. Au cours de son histoire, l’Académie a publié un total de huit éditions et la neuvième est actuellement en cours.

Grâce à Internet, vous n’avez plus besoin de vous encombrer d’un dictionnaire géant. Il est facilement accessible en ligne.

Le dictionnaire est très complet, avec des définitions détaillées, des exemples et même l’origine des mots. Vous pouvez également parcourir les différentes formes du mot à partir d’un menu situé à gauche.

Même si l’Académie française n’est plus l’autorité en matière de langue française qu’elle était il y a 100 ans, vous ne manquerez pas d’en entendre parler si vous continuez à parler français.

Elle reste une institution culturelle pertinente qui a beaucoup à offrir aux étudiants de la langue et de la culture françaises.

Que vous soyez à la recherche de ressources pour pratiquer le français, de réponses détaillées à un point de grammaire difficile ou que vous ayez l’ambition de publier un chef-d’œuvre français et peut-être de remporter un Oscar, l’Académie française mérite sans aucun doute d’être connue.